Un petit don?
Apprendre le solfège > Les durées des sons > Battre la pulsation

Battre la pulsation

Publicité


Vous le savez maintenant, la musique est quasiment toujours basée sur une pulsation, c'est le rythme cardiaque des mélodies. La majorité du temps, la pulsation d'un extrait musical ne bouge pas, la musique défile donc à la même vitesse. Parfois il peut y avoir des ralentis, des accélérations ou des suspensions, mais seulement si c'est inscrit en toutes lettres sur la partition.

Ce qui nous intéresse nous, c'est de battre une pulsation régulière, une pulsation qui ne pourra pas être enviée par les meilleurs mécanismes d'horlogerie.

La pulsation: énergie vitale de la musique


Une pulsation ne peut pas être molle, instable, fragile. Donc battre la pulsation doit être exécutée de façon énergique et précise, quel que soit le moyen utilisé, c'est la règle d'or.

Comment battre la pulsation?


Avec un crayon:

Dans la majorité des cours de solfège, on apprend à battre la pulsation avec un crayon, pourquoi pas...mais dans 90% des cas, les élèves de solfège battent une pulsation molle, ce qui est absurde, car s'il y a bien un truc qui doit être énergique c'est bel et bien la pulsation!

Donc si vous battez la pulsation avec un crayon sur une table, par pitié, faites le de façon énergique et précise! La musique c'est vivant, mettez y un peu d'enthousiasme en battant votre pulsation.


En frappant des mains:

Oui, c'est en effet une bonne solution, c'est nettement plus énergique et précis.

Avec le pied:

C'est peut-être la pire des solutions, difficile d'être énergique sans faire trembler le sol, et difficile d'être précis.

Avec une seule main:

Avec une seule main en frappant sur son genou, ou sur son torse, peu importe. Idéal pour ressentir la pulsation et d'avoir les rythmes dans la peau.

Le rythme dans la peau:

Vous connaissez cette expression! Donc autant battre une pulsation sur soi-même, sur votre torse par exemple.

Ce qu'il ne faut pas faire


- battre une pulsation molle
- avec les pieds car c'est difficile d'être précis
- avec un crayon sans aucune énergie et souplesse

S'entraîner à frapper la pulsation

Prenez n'importe quel style de musique, rock, classique, dubstep...et tentez de battre la pulsation pendant que vous l'écoutez. Évidement c'est plus simple s'il y a une grosse batterie bien rock plutôt qu'avec une petite musique toute douce...


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
mtlbss a écrit le 11-02-2015 :

Bonjour, personnellement j'utilise le claquement de doigt qui est un joli son et avec deux main on peu faire des pulsations très rapide...Sinon je ne sais pas si vous en parler, mais parfois un musicien doit compter le temps plutôt que de le battre, car d’abord, souvent les mains sont occupé par l'instrument et en plus le battement gênerait la musique; hors compter n'est pas si facile, surtout si l'on doit à la fois compter les temps et le nombre de mesure. Une technique consiste à compter le nombre de mesure sur le premier temps exemple: 1, 2, 3, 4 - 2, 2, 3, 4 - 3, 2, 3, 4 - 4, 2, 3, 4 etc...pour du 4/4.

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 11-02-2015 :


Un claquement de doigt n'est pas très précis, et demande une parfaite maitrise du tempo, je pourrait écrire un roman sur ce sujet, mais il plus facile et efficace de frapper la pulsation avec un réel mouvement, du style battre la pulsation sur son genoux, ou sur son torse, avoir le rythme dans la peau pour ainsi dire...

Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)