PETIT JEAN-CLAUDE a écrit le 22-12-2014 :

Bonsoir et bravo pour votre site.

Vous écrivez : "Il y a 3 croches par temps et le temps vaut une croche"
S'il y a 3 croches par temps, le temps ne vaut-il pas une noire pointée ?
Vouliez-vous dire "3 croches par mesure" ?

La mesure en 3/8 peut-elle être considérée :

soit à temps ternaires ("mesure composée" pour les vieux manuels)

soit à temps binaires ("mesure simple" toujours dans les anciens livres de musique) ?

Peut-on dire :
A temps ternaires, c'est une mesure à 1 temps (3 croches par temps et par mesure)
A temps binaires, c'est une mesure à 3 temps (1 croche par temps et 3 croches par mesure)
???

Merci pour votre éclairage.

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 22-12-2014 :

Bonsoir Jean-Claude

Effectivement, je corrige mon commentaire du 03-10-2013: le 3/8 se bat comme un mesure à 3 temps car il y a 3 croches par mesure et le temps vaut une croche

Effectivement, une mesure peut se battre soit à 3 temps soit à un temps, tout dépend du tempo (180 pulsations par minutes à la croche est insoutenable pour le bras du chef d'orchestre par exemple...Elle sera battue à 1 temps)

Je ne suis pas certain d'avoir raison, mais:

Un 3/8 lent (60 pulsations minute à la croche par exemple) donne un ressenti clairement binaire.

Un 3/8 rapide (270 pulsations minute à la croche par exemple) donne un ressenti clairement ternaire, car il sera battu à 1 temps, c'est à dire à 90 pulsations minute à la noire pointée.

Il est une chose importante ce sont les temps forts et les temps faibles:

Un 3/8 battu à 60 pulsations minute (à la noire pointée) ressemble à s'y méprendre à un 3/8 battu à 180 pulsations minute (à la croche) car les notes défileront à la même vitesse, sauf qu'avec les temps forts cela donne ceci:

Une mesure à 3 temps = 1 temps fort et 2 temps faibles.
Une mesure à 1 temps = Uniquement que des temps forts.

Tout dépend donc du contexte.

Est-ce plus clair pour vous ?

PETIT JEAN-CLAUDE a écrit le 23-12-2014 :

Bonjour,
Merci pour votre réponse rapide.

Effectivement, j'ai laissé volontairement de côté les temps forts et faibles pour ne parler que d'écriture.
En tant que professeur de danse de société et formateur d'enseignants en danse de société, je passe beaucoup de temps avec mes étudiants sur l'écoute musicale, écoute non seulement des musiques "de danse" mais de toutes les musiques qui me tombent sous l'oreille, privilégiant celles qui sortent des sentiers battus car si mes élèves repèrent des phrasés irréguliers, des changements de mesures ou autres "pièges", ils affinent leurs oreilles et deviennent meilleurs avec les musiques conventionnelles.

Le repérage des temps forts est aussi un point très important pour un enseignant qui doit à son tour former les oreilles de ses élèves pour danser, soit sur le temps fort, soit sur un autre temps faible en fonction de la couleur désirée du mouvement dansant. Nous travaillons beaucoup sur ce point car le danseur n’a évidemment pas la partition quand il s’élance sur la piste...

Le plus coriace est l'enseignement des mesures simples et composées (à temps binaires ou ternaires). J'ai trouvé plusieurs astuces pédagogiques, mais je suis toujours en recherche pour améliorer leur entendement à ce sujet.

Si vous en avez le temps, je serais heureux de vous soumettre mes éléments pédagogiques pour avoir votre avis et vos conseils.

Bien cordialement

JCP

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 23-12-2014 :

Bonjour Jean-Claude, n'hésitez pas à me faire partager votre pédagogie. La musique vue par le danseur est forcement intéressant pour le musicien interprète.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):