natheo a écrit le 21-02-2015 :

J'ai du mal à voir l'intérêt de la transposition.Surtout que la, il n'est pas dit si lorsqu'on joue un do c'est le mib au-dessus, ou en-dessous par exemple.

Je trouve plus simple de directement jouer en son réel, quitte à avoir quelques notions de gammes, c'est bien plus intéressant.

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 21-02-2015 :

Nathéo, il y a plusieurs raisons sur le fait que beaucoup d'instruments soient transpositeurs:

- La trompette en Sib par exemple, est un instrument transpositeur car elle est réellement construite en Sib, c'est à dire que sans appuyer sur les pistons, la première harmonique naturelle de la trompette sonne comme un Sib à l'oreille (comme le sib du piano). Le même principe s'applique pour la cor
- Certains instruments sont donc construits, fabriqués dans une tonalité précise, cela dépend uniquement de sa manufacture.
- Pour les saxophones, Adolphe Sax à construit et inventé les saxophones soit en mib et sib, l’intérêt est qu'un saxophoniste qui joue du saxophone alto en Mib peut parfaitement jouer le saxophone ténor en Sib car les doigtés sont à très peu de chose près les même.
- Cependant certains cornistes pensent en Ut, c'est à dire qu'ils lisent en clef d'ut2 les partitions écrites pour cor en fa, ils lisent donc en sons réels. Les autres cornistes pensent en Fa, c'est à dire dans la tonalité de leur instrument, ils lisent en clef de sol, mais quand ils jouent un Do cela sonne comme un fa sur un piano, en sons réels. On retrouve la même analogie chez les tubistes aussi...

Il y a donc au cas par cas des intérêts majeurs à ce qu'un instrument soit transpositeur.

nathéo a écrit le 23-02-2015 :

Je vous remercie pour cette réponse complète.

Pour commencer, je tiens à préciser que j'ai l'habitude de jouer des flûtes à bec soprano (do), alto(fa) et ténor(do). Et que je suis habitué au qu'un même instrument selon sa classe puisse avoir une des doigtés identiques pour une note différente. En fait, ce qui me gène vraiment c'est l'usage d'une partition écrite pour une gamme différente alors que lorsqu'on connaît la note de base et la différence de hauteur de son produit par les différents doigtés on peut facilement retrouver toutes les notes réelles de l'instrument. Et donc directement les jouer (c'est ce que j'ai l'habitude de faire).
Devoir lire dans une autre tonalité me semble rendre plus compliqué la lecture, alors qu'une bonne connaissance de l'instrument devrait suffire.

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 23-02-2015 :

Non ce n'est pas plus compliqué, c'est différent, par exemple: Quand le clarinettiste jouant sur une clarinette en Sib voit un Do sur sa partition, il lit la note Do telle qu'elle est écrite sur sa partition, et il entend et pense également la note Do en la jouant, mais cette note Do sonne comme un Sib sur un piano, sauf que le clarinettiste s'en moque un peu au final, car pour lui cela reste un Do

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):