Erwan a écrit le 29-06-2016 :

Pourquoi "formellement interdit"? Il y a une commission de justice qui va vérifier toute les compositions et enfermer les auteurs de celle ne respectant pas ces règles?
On peut dire que les octaves et quintes parallèles sont déconseillé voir très déconseillé, mais elle ne sont pas interdite... Qui a parlé du piccolo?(oui je sais, on sort alors de la polyphonie à 4 voix, mais cet exemple reste notable)
La musique est un art, toutes les règles que l'on peut inventer ne sont que des conseils tirés de l’expérience des grands compositeur et d'effets de mode. La musique serait plate si personne ne transgressait ces règles de temps à autre....

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 30-06-2016 :

Bonjour Erwan,

C'est comme tout, il y a des règles, en harmonie tonale les quintes et octaves parallèles sont interdites, sinon c'est une faute de langage.

A partir du romantisme les compositeurs se sont amusés à écrire des quintes parallèle qui produit son petit effet, mais le romantisme s'écarta de la musique dite tonale.

Dans tout les cas, les quintes parallèles non judicieusement utilisées sont une vrai faute de goût !

Cordialement

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):