Vincent a écrit le 04-07-2016 :

Bonjour,

Pour moi, on parle de quinte juste car les gammes ont été construites dans l'Antiquité afin de rendre la quinte juste. Voir l'article de Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_pythagoricien#Construction

En particulier, il y a 12 demi-tons dans une octave car l'intervalle de la quinte (3/2) a la puissance 12 (ce qui donne 129.75 environ) est très proche d'une puissance de 2 (128) qui correspond à la fondamentale. Et cela n'est pas vrai pour tout autre nombre entier "pas trop grand" (en clair, si on avait 11 ou 13 intervalles par exemple, la quinte ne sonnerait pas juste). Ainsi, par construction, une quinte est très proche de la justesse. La quarte étant l'inverse de la quinte, elle est tout aussi juste. Pour les autres notes par contre, la justesse est plus approximative par rapport à l'harmonique...

Autre lien wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gamme_temp%C3%A9r%C3%A9e#Comparaison_de_3_syst.C3.A8mes_de_division_de_l.27octave Regardez les écarts à la justesse des différents intervalles en terme de fréquences : seules la quinte et la quarte (et bien sur l'unisson et l'octave) sont presques parfaitement justes.

Vincent a écrit le 04-07-2016 :

Complément de mon commentaire précédent : à y regarder de plus près, il semble bien que la seconde soit également juste. La question qui se pose est donc pourquoi n'est-elle pas considérée comme telle dans la qualification des intervalles... Peut-être parce qu'elle joue un rôle plus faible dans l'harmonique (une seconde mineure sonne moins faux qu'une quinte diminuée). Bref, prenez mon commentaire précédent avec des pincettes, mais cela m'avait été expliqué par un prof de physique mélomane !

Louis Antoine a écrit le 09-10-2017 :

Bonjour,

Au début, je pensais comme toi et comme toi je me demandais pourquoi la seconde n'était pas qualifiée de juste, puisque 2 demi-ton tempérés correspondent presque exactement à une seconde "pure" (définie par le rapport 9/8 et qui vaut donc 2,04 demi-tons tempérés).

J'ai maintenant (jusqu'à nouvel ordre ?) acquis la conviction que le terme "juste" n'a rien à voir avec cela. La quinte est à mon sens dite "juste" car c'est la note qui "sonne le mieux avec" la note de référence, après l'unisson et l'octave. La quinte correspond en effet à la 3ème harmonique ramenée à l'octave (intervalle de 3/2). Quant on pince une corde, on entend la fondamentale (1er harmonique) puis l'octave (2e harmonique) puis la quinte (3e harmonique). C'est donc bien l'intervalle 3/2 qui est qualifié de "juste" et son approximation tempérée n'a rien à voir dans l'histoire.

La quarte (rapport 4/3) est dite juste aussi car elle est le renversement de la quinte. Pour le dire autrement, la quinte de la quarte est l'octave (4/3 * 3/2 = 2).

Les autres intervalles ne sont pas dits juste car ils sont moins consonants à notre oreille (tierce et sixte = consonance dite "douce" contrairement à la consonance "forte" de la quinte), voire même dissonants (seconde et septième).

Ensuite, mais c'est une autre question, il est vrai que la division de l'octave selon Pythagore est construite par quintes successives (justement parce que c'est la note la plus consonante après l'octave). La quinte (rapport 3/2), en plus d'être intrinsèquement juste, tombe également juste dans la division de l'octave de Pythagore puisque celle-ci a été construite sur base des quintes. Dans la division de Pythagore, comme on le voit sur ton lien Wikipedia, la quinte tombe - forcément - parfaitement juste.

Enfin, quand on tempère les 12 subdivisions de l'octave (égalisation des rapports entre chaque note), la quinte continue à tomber presque sur la quinte pure. Sur un piano, la quinte est à 7 demi-tons tempérés, alors que la quinte pure est à 7,02 demi-tons.

Bref, il ne faut pas confondre "juste" et "pure":

- Un intervalle est dit pur quand le rapport des fréquences est une fraction de deux nombres entiers, càd un rapport entre deux harmoniques. Dans la division tempérée de l'octave, la seconde, la quarte et la quinte tombent presque exactement sur la seconde, quarte resp. quinte "pure".

- Un intervalle est dit juste si les deux sons sont très "consonants" pour notre oreille (i.e. notre cerveau)... un intervalle pur n'est pas forcément juste!

Je suis un guitariste débutant (depuis un an). Je n'avais jamais touché un instrument avant. Je me suis intéressé récemment à la théorie musicale, en partant de la question "mais pourquoi 12 demi-tons ? et pourquoi 7 notes naturelles ?"... Je ne pensais pas que cette question m'emmènerait aussi loin! Mais tout ça pour dire que je ne suis pas certain de ce que je dis :) Si quelqu'un de calé veut me corriger, merci à lui!

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):