Roy a écrit le 30-07-2017 :

Bonjour,
j'ai commencé a m’intéresser a la composition cette année et votre site m'a beaucoup aidé . J'ai également travaillé en parallèle avec la chaine YouTube gradusadparnassum qui présente d'excellente leçons . Cependant , malgré toute ces explications détaillés un élément me pose problème :
J'ai remarqué que dans les œuvres composés pour orchestre , pour quatuor a cordes que j'écoute qu'il y a un en effet une sensation d'union des thèmes joué par les différents instruments ( j'arrive a apercevoir les notions que j'ai apprise pendant mon travail : les accord le mouvements des voies .. )
Mais dans d'autre passage j'ai l'impression que les instruments se divisent et joue chacun un thème indépendant et que la structure des accords devient un peu plus flou (même si l'ensemble se mêlent très bien évidemment ).
Voila ou est mon problème : lors de la création d'une œuvre doit on partir d'un thème principal et l'harmoniser en respectant toutes les règles d'harmonie , en choisissant les accords , les enchainements ... Ou alors choisir une mélodie principal et ensuite écrire les voies une par une en se basant sur l'impression auditive et en réajustant le tout a l'aide de nos connaissance harmonique .
je trouve la deuxième solution un peu plus " musical" que l'autre car il est vrai que seulement voir des accords sur une partition serai un peu fastidieux .
Peut être que je n'ai pas étais assez clair ou que je manque ( beaucoup ? ) d’expérience .Pour illustrer mes propos j'ai choisi le quatuor de beethoven No.16 op.135
https://www.youtube.com/watch?v=MVOQu481uZQ
impression d'union et d'accords : 3 eme mouvement a 10 : 29
impression de indépendance des voies : 1er ou deuxième mouvement

Merci d'avoir pris le temps de lire mon message .

http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 04-08-2017 :

Bonjour

L'art de composer est en partie l'art de manier le contrepoint et l'harmonie. Une mélodie doit s'inscrire dans un cadre harmonique, ainsi les accords et leurs progressions induise la mélodie.
Il y a deux types d'exercice en harmonie classique:
- Harmonisation 4 voix à partir d'une mélodie
- Harmonisation 4 voix à partir d'une basse chiffrée

Si vous écrivez en musique tonale (Mozart, Beethoven, Haydn, ...) Il faut respecter le langage: succession des accords, appogiatures, etc...

Le langage va donc influencer vos mélodies. En générale, en musique tonale, lorsqu'une mélodie est issue de l'inspiration du compositeur, cette mélodie s'inscrit déjà dans une " successions d'accords autorisée "

Votre préoccupation est d'allier contrepoint (mélodie) et harmonie (accords), c'est je crois la principale difficulté de l’appentis compositeur.

en espérant vous avoir aidé

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):