Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Connaitre la tonalité d'une partition

Connaitre la tonalité d'une partition


Grâce aux articles énumérés ci-dessous, vous avez donc tout compris sur les gammes, les gammes majeures et les gammes mineures:

- Les gammes
- Les gammes majeures
- Les gammes relatives mineures
- Les gammes mineures
- Nombre d'altérations et noms des gammes

Mais comment connaitre la tonalité d'une partition ou d'un extrait de partition? Et surtout comment savoir si le morceau est en majeur ou en mineur?

Savoir qu'en Sol majeur il y a 1 dièse, savoir qu'avec 5 bémols la tonalité est Réb Majeur, et savoir que la relative mineure de Do Majeur est La mineur, tout ceci vous devez déjà le savoir avec nos articles précédemment cités.

Par contre, savoir si un morceau de musique est en Majeur ou en mineur, tel est l'objectif de cet article.

Voici un exemple, il s'agit d'un extrait de la 7ème symphonie de Beethoven, 2ème mouvement, à partir de la 3ème mesure:

extrait de la 7ème symphonie de Beethoven, 2ème mouvement


L'extrait commence à la mesure 3 de l'original, donc nous nommerons mesure 3 la 1ère mesure de l’extrait affiché ci-dessus, et ainsi de suite.

Vous remarquerez qu'il y a de la clef de fa et de la clef d'ut 3, voici spécialement pour vous la même partition simplifiée, tout en clef de sol, et octaviée pour plus de clarté:

extrait de la 7ème symphonie de Beethoven, 2ème mouvement


Les chiffres romains sont les degrés de la tonalité, et les tonalités sont indiquées au-dessus des portées.
Les notes entre parenthèses sont des notes de passage, c'est-à-dire des notes qui ne sont pas dans l'accord, mais des notes qui ne font que passer vers d'autres notes.

Analyse du début du 2ème mouvement de la 7ème symphonie de Beethoven

Tonalité à l'armure


A l'armure, ou à la clef, c'est-à-dire juste à côté de la clef de sol, il n'y a aucune altération, conclusion:

- Nous sommes soit en Do majeur, soit en La mineur (La mineur étant la relative mineure de Do majeur)

Sommes-nous en majeur ou bien en mineur?


Si nous sommes en mineur, alors le mineur harmonique devrait être employé pour la construction des accords, et le mineur mélodique devrait être employé pour les mélodies.

Voici les gammes mineures de La mineure:

les gammes de la mineur

Vous savez déjà qu'en La mineur se trouvent des fa# et surtout des Sol# (note sensible)

Dès la mesure 5 de ce mouvement de la 7ème de Beethoven (mesure 2 de l'extrait ci-dessus) on a un sol#, et un peu plus loin des fa#.

Il y a donc fort à parier que la tonalité de cet extrait du deuxième mouvement de la 7ème de Beethoven soit en La mineur (et non en Do majeur...). Mais pour en être certain, analysons un peu des degrés, les emprunts, et les cadences:

Analyse des cadences et emprunts


Au tout début, nous somme clairement en La mineur:
- On trouve les principaux degrés de la tonalité de La mineur, c'est-à-dire les degrés I et V (I = la do mi et V = mi sol# si)
- On trouve également les notes altérées du mode mineur mélodique ascendant, fa # et sol #.

Première modulation:

De la mesure 8 à la mesure 10 se trouve une cadence parfaite (enchainement V vers I) en Do majeur, il y a donc modulation, car pour qu'il y ai modulation il faut qu'il y ai une cadence parfaite, sinon c'est un simple emprunt de tonalité.

Premier emprunt:

- La mesure 11 recommence donc en Do majeur (tonalité conclusive des mesures précédentes, c'est-à-dire notre fameuse cadence parfaite en do majeur)
- Mesure 12, 13 et 14 nous empruntons la tonalité de Mi mineur sans qu'il y ai de réelle modulation car il n'y a pas de cadence parfaite en Mi mineur.
- L'extrait se conclut avec une cadence imparfaite V I (mesure 16) suivie d'une cadence parfaite V I (2 dernières mesures) en La mineur

Conclusion


Cet extrait est donc bien en La mineur, de façon globale bien entendu, car il y a quelques modulations et quelques emprunts.


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
lisa a écrit le 09-05-2014 :

je ne sais pas comment savoir la tonalité d'un morceau alors que j'ai examin de solphege dans 5jours!!!!!


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 10-05-2014 :


Bonjour Lisa (il parait que cela ce dit encore...)

Il faut que tu lise au minimum ceci : Nombre d'altérations et noms des gammes
Et pour vraiment reconnaitre la tonalité d'un morceau l'article ci-dessus nommé Connaitre la tonalité d'une partition

Bon courage pour ton examin examen de solpheg solfège, tiens nous au courant


Répondre à ce(s) commentaires(s)
poluchre a écrit le 04-10-2014 :

Je ne comprend rien a rien de pour former la tonalitée d'une gamme je sais pas si vous le pouvais mais mettre quelques chose de plus bref sur le site quelque chose de plus simple merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 10-10-2014 :


Malheureusement il n'est guère possible de faire plus simple, cela l'est déjà...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Bree a écrit le 15-04-2015 :

Bonjour,

Dans l'extrait, pouvez-vous me dire quelle est la tonique du morceau?
Etant donné qu'il n'y a rien à l'armure on est en DO Majeur. La tonique est-elle le DO?


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 15-04-2015 :

Bonjour Bree, je suppose que vous parlez de l'extrait de la 7ème symphonie de Beethoven, 2ème mouvement ?

Oui, il n'y a rien à la clef donc il y a de fortes chances que c'est ce soit une tonalité majeur ou sa relative mineur, donc soit DO majeur ou LA mineure, et ici c'est bien du la mineure. Le premier accord comme je le précise (la do mi) est chiffré I (1 en chiffre romain) la tonique est donc LA car nous somme en La mineur.

Tout est déjà expliqué dans cet article...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Sarah a écrit le 21-05-2016 :

Bonjour et merci pour vos lecons mais dans un article vous avez dit que les gammes mineurs ont la meme armure que leur relative majeur mais maintenant vous avez dit que la gamme la mineur a comme alteration fa # et sol# mais comment?

je voulais savoir que dans cette cadence parfaite l'accord chiffré 5 en romain est il d'après la gamme la mineur melodique ou harmonique? CAD les alterations de cet accord est elles d'apres quelles gamme mineur ?
Et merci


2 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 21-05-2016 :

Bonjour Sarah,

je vais tenter de répondre à vos 2 questions:

La mineur est la relative majeure de Do majeur il n'y a donc pas d'altération sauf pour les altérations de la mineure harmonique et la mineure mélodique ascendant:

La mineur naturel:
La mineur naturel
La mineur harmonique:
La mineur harmonique
La mineur mélodique ascendant:
La mineur mélodique ascendante
La mineur mélodique descendant:
La mineur mélodique descendant

mais dans l'extrait de la 7ème symphonie de Beethoven de cet article, il y a des emprunts, c'est à dire que la tonalité ne reste pas tout le temps en La mineur.

mesure 3 à mesure 7 : La min
mesure 8 à mesure 11 : Do maj
mesure 12 à mesure 14 : Mi min
mesure 15 à mesure 18 : La min

Regardez bien l'image de l'article, il y a les emprunts notés au dessus de la partition.

Extrait de la 7ème symphonie de Beethoven , 2ème mouvement

Vous allez me dire : "Oui, mais comment on repère les emprunts et modulations" et je vous répondrais que cela nécessite de connaitre tous les tons voisins de la tonalité principale et de savoir un tout petit peu écrire de la musique ou de bien connaitre toutes les règles d'écriture de la musique tonale...je sais c'est pas facile...

courage!


Sarah a répondu le 24-05-2016 :

Merci beaucoup


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Mailys a écrit le 05-07-2016 :

Bonjour et bravo pour le site, c'est super intéressant :)
Vous dites "On trouve également les notes altérées du mode mineur harmonique, fa # et sol #." Si j'ai bien compris il y a une erreur dans la phrase, fa dièse appartient au mode mélodique (ascendant) et non harmonique, non?

Ensuite j'ai question:
Peut-il y avoir une tonalité théorique (ex do majeur, rien à la clé) et une tonalité de fait (les fa sont en général dièses ce qui conduirait à une partition concrètement globalement en sol majeur alors qu'il n'y a rien à la clé)...

Et puis comment s'assurer qu'une note est "simplement" de passage (admettons qu'elle fasse l'objet ds la partition d'un accent qui la fasse jouer très fort ou bien qu'elle soit une double ronde), je m'imagine d'après vos explications que c'est parce qu'on est conditionnés pour écouter notre musique autour des repères V et Ier degré et que les nunances n'y pourraient rien faire...
Et une question anecdotique, savez-vous s'il existe des contrepoints à partir d'une mélodie de sonorité orientale (qui utilise un mineur harmonique pour la mélodie par ex) et si oui pensez-vous qu'inversement pour que cette mélodie soit un minimum consonante dans notre style occidental, il faudrait alors que les accords utilisés proviennent du mode mineur mélodique?
Enfin, la consonance est-elle culturelle? J'ai la sensation d'après vos explications que notre goût musical occidental est finalement le goût d'une rationalité du discours musical autour de valeurs naturelles simples (les harmoniques naturelles)...
Enfin j'ai déjà eu des doubles dièses dans une partition et je trouve cela confus concrètement (écrire sol double dièse en la me semble bcp plus commode pour le lecteur), de ce que je comprends c'est surtout une préoccupation conceptuelle qui l'impose non?
Voilà, merci de votre patience :)



2 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 01-10-2016 :

Bonjour Mailys,

Vous dites "On trouve également les notes altérées du mode mineur harmonique, fa # et sol #." Si j'ai bien compris il y a une erreur dans la phrase, fa dièse appartient au mode mélodique (ascendant) et non harmonique, non?

Oui effectivement il s'agit du mode mélodique ascendant, désolé je corrige.

Peut-il y avoir une tonalité théorique (ex do majeur, rien à la clé) et une tonalité de fait (les fa sont en général dièses ce qui conduirait à une partition concrètement globalement en sol majeur alors qu'il n'y a rien à la clé)...

Oui tout à fait, on peut très bien ne pas mettre les altération à côté de la clef mais directement avant chacunes des notes de la partition.

Et puis comment s'assurer qu'une note est "simplement" de passage

Il faut pour cela avoir de bonnes connaissance d'écriture et de composition musicale.

Et une question anecdotique, savez-vous s'il existe des contrepoints à partir d'une mélodie de sonorité orientale (qui utilise un mineur harmonique pour la mélodie par ex) et si oui pensez-vous qu'inversement pour que cette mélodie soit un minimum consonante dans notre style occidental, il faudrait alors que les accords utilisés proviennent du mode mineur mélodique?
Enfin, la consonance est-elle culturelle? J'ai la sensation d'après vos explications que notre goût musical occidental est finalement le goût d'une rationalité du discours musical autour de valeurs naturelles simples (les harmoniques naturelles)...


Avec notre échelle chromatique il est possible d'imiter certains modes orientaux, exemple avec le mode pentatonique mais pour les modes arabo-andalous on peut jouer ces modes mais avec l'utilisation de quarts de tons

Enfin j'ai déjà eu des doubles dièses dans une partition et je trouve cela confus concrètement (écrire sol double dièse en la me semble bcp plus commode pour le lecteur), de ce que je comprends c'est surtout une préoccupation conceptuelle qui l'impose non?

Oui c'est conceptuel et théorique, par exemple dans la gamme de ré# majeure, il est impensable de faire sans doubles dièses...Notez que cette gamme est rare et souvent résultante de transpositions.

Ré# majeur


cordialement


Maïlys a répondu le 02-10-2016 :

Merci, c'est clair comme le jour :)


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Mona a écrit le 12-09-2016 :

Il faut que je trouve les modulations sur se morceaux puis écrire les 2 gammes au n•6 ! Pouvais vous m'aidez car c'est à rendre pour demain...
Une autre question ! Existe t-il une gamme avec l'armure do# ré# ?


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 01-10-2016 :

Bonjour Mona,

A priori cet extrait est en Mi mineur et non en Sol Majeur...Et je ne vois aucune modulation.

Il n'existe pas de gamme avec à l'armure un Do# et un ré#, par contre la gamme de mi mineur existe bel et bien:

mi mineur naturel


mi mineur harmonique


mi mineur mélodique ascendante


mi mineur mélodique descendante


Je vous suggère de relire cet article et tous ceux concernant les gammes, armure et tonalité.

Cordialement




Répondre à ce(s) commentaires(s)
Laura a écrit le 30-10-2016 :

Bonjour je ne comprends pas non plus ce morceau car :il y a 3# donc celà devrait être en fa # m mais le dernier accord est M car c'est fa# la# do#. Donc je ne comprends pas : est-ce possible qu'un morceau finisse dans une autre tonalité ... Je suis un peu perdue .
Pouvez vou m'aider ????


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 03-11-2016 :

Bonjour Laura

Si tu as 3 dièses il y a de fortes chance que la tonalité soit La majeure ou bien sa gamme relative mineure Fa# mineure, n'hésite pas à relire les articles suivants:

Les gammes majeures
Les gammes mineures
Gammes relatives mineures
Gammes relatives majeures
Nombre d'altérations et noms des gammes
Les gammes enharmoniques
et surtout:
Connaitre la tonalité d'une partition

Oui oui, une œuvre peut se terminer dans une autre tonalité que celle de départ, c'est ce que l'on nomme une modulation


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook