Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les modes > Dodécaphonisme

Dodécaphonisme


Le dodécaphonisme est un mode inventé par le compositeur autrichien Arnold Schönberg (1874-1951).

Le dodécaphonisme repose principalement sur l'utilisation d'une série dodécaphonique. La série dodécaphonique est une suite de notes respectant les règles suivantes:

- La série dodécaphonique comporte les 12 sons de l'échelle chromatique qui ont tous la même importance.
- Chaque son de la série ne doit apparaitre qu'une seule et unique fois durant toute la série dodécaphonique.
- Après que la série eu été exposée, il est possible d'exposer des variations dont les plus courantes sont : la série rétrograde, le renversement et le rétrograde du renversement.

Exemple d'une série dodécaphonique


Voici une série dodécaphonique, vous remarquerez que chacun des 12 sons de l'échelle chromatique est employé une seule et unique fois sans qu'aucun ne soit répété.



Je vais maintenant vous montrer les variations possibles de cette série dodécaphonique.

La série rétrograde

Pour obtenir la série rétrograde, il suffit de prendre chacun des 12 sons de la série principale mais en les lisant de droite à gauche, ce qui donne:


La série renversée

Pour obtenir la série renversée, il suffit d'inverser le sens de chaque intervalles mélodiques en conservant le nombre de 1/2 tons de chaque intervalle. Par exemple un intervalle de 2 tons et 1/2 ascendant deviendra un intervalle de 2 tons et 1/2 descendant


La série rétrograde du renversement

Pour obtenir la série rétrograde du renversement, il suffit de renverser la série rétrograde:


Quelques compositions utilisant le dodécaphonisme


Alban Berg:

- Kammerkonzert, pour piano, violon, et instruments à vent (1923–1925)
- Lyrische Suite, pour quatuor à corde (1925/1926)
- Der Wein, air de concert pour soprano et orchestre après un poème de Charles Baudelaire (1929)
- Violinkonzert, pour violon et orchestre (1935)


Arnold Schoenberg:

- Serenade, op. 24
- Suite pour Piano, op. 25
- Wind Quintet, op. 26
- Quatuor à corde No. 3, op. 30
- Quatuor à corde No. 4, op. 37
- Trio à corde, op. 45
- Variations pour Orchestra, op. 31
- Von heute auf morgen, op. 32
- Klavierstück, op. 33a[6]
- Klavierstück, op. 33b
- Concerto pour violon et orchestre, op. 36
- Concerto pour pianoet orchestre, op. 42
- "Sehr langsam" and "Rasch, aber leicht", from op. 19

Anton Webern:

- Trio à corde, op. 20 (1927)
- Symphonie, op. 21 (1928)
- Quatuor pour violon, clarinette, saxophone ténor et piano, op. 22 (1930)
- Concerto pour flute, hautbois, clarinette, cor, trompette, violon, alto et piano, op. 24 (1934)
- Variations, pour piano solo, op. 27 (1936)
- Quatuor à corde, op. 28 (1937–38) (la série dodécaphonique de cette oeuvre est basée sur un thème de JS Bach)
- Variations, pourorchestra, op. 30 (1940)


John Cage:

- Sonate pour clarinette (1933)

Carlos Chávez:

- Soli II pour quintette à vent (1961)
- Variations pour violon et piano (1961)

Karlheinz Stockhausen:

- Drei Lieder pour vois d'alto et orchestre de chambre, Nr. 1/10 (1950)
- Sonatine, pour violon et piano, Nr. ⅛ (1951)

Igor Stravinsky:

- Trois chants de Shakespeare (1953)
- Agon (1957)
- Threni (1958)
- The Flood (1962)


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook