Apprendre le solfège > Bac musique > Bac musique option légère 2016-2017 > Ravel, Concerto pour la main gauche > Le répertoire du piano pour la main gauche

Le répertoire du piano pour la main gauche


D'ordinaire, la main droite du piano est celle de la virtuosité, mais pendant l'époque romantique se développe un répertoire pour piano spécialement conçu pour la main gauche. Cette recherche de virtuosité pour la main gauche est d'une part part une démonstration de virtuosité et d'autre part une nécessité.

Virtuosité dans les concertos romantiques


Époque romantique de la musique

Certains compositeurs romantiques ont repoussés les limites des possibilités techniques des instrumentistes. C'est le cas du violoniste et compositeur italien Niccolò Paganini (1782–1840), et du compositeur et pianiste virtuose hongrois Franz Liszt (1811-1886).

Franz Liszt (1811-1886)
Franz Liszt (1811-1886)
Niccolò Paganini (1782–1840)
Niccolò Paganini (1782–1840)


C'est dans une quête de virtuosité que le répertoire pour la main gauche va se développer.

Voici L'étude op.10 n°12 en ut mineur dite "révolutionnaire" de Chopin (1810-1849):

La main gauche par nécessité

Epoque moderne de la musique
Paul Wittgenstein (1887 - 1961)


Le pianiste autrichien Paul Wittgenstein (1887 - 1961) fut amputé de son bras droit au cours de la Première Guerre mondiale et il commanda plusieurs œuvres pour la main gauche aux plus célèbres compositeurs de son temps. Voici quelques concertos écrits pour Paul Wittgenstein:

Paul Hindemith (1895-1963) : Musique pour piano et orchestre, op. 29 (1923). L'œuvre n'a jamais été interprétée par Paul Wittgenstein, elle a été créée le 9/12/2004 à Berlin par le pianiste Leon Fleisher avec l'Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Simon Rattle.

Sergueï Prokofiev (1891 - 1953) : Concerto pour piano n°4 pour la main gauche en si bémol majeur, op. 53 (1931). Paul Wittgenstein n'apprécia pas cette œuvre et ne la joua jamais en public. Plus tard, Sergueï Prokoviev remaniera ce concerto, dont il existe donc deux versions. L'œuvre fut créée à Berlin le 05/09/1956 par Siegfried Rapp (1915–1982), pianiste ayant perdu son bras droit durant la Seconde Guerre mondiale.

Richard Strauss (1864-1949) :
- Additif à la Symphonie domestique (1924-1925). Création par Paul Wittgenstein le 6 octobre 1925 à Dresde.
- Panathenäenzug, Étude symphonique en forme de passacaille pour piano (main gauche) et orchestre, op. 74 (1927). Création par Paul Wittgenstein le 16 janvier 1928 à Berlin.
- Exercices pour la main gauche (1926).

Maurice Ravel (1875-1937) : Concerto pour la main gauche


Autres œuvres pour la main gauche:

Béla Bartók (1881-1945): Tanulmány balkézre, étude pour la main gauche (1903), première des Quatre pièces pour piano, BB 27

Johannes Brahms (1833-1897) : Transcription pour la main gauche de la Chaconne de la Partita n° 2 pour violon seul en ré mineur, BWV 1004, de Jean-Sébastien Bach, créée à Vienne, le 8 décembre 1881

Carl Czerny (1791-1857) : École de la main gauche : dix études pour la main gauche, op. 399 (1836-1837)

Franz Liszt (1811-1886) : Valse d'Adèle, transcription pour piano à la main gauche seule par le Comte Géza Zichy (1876)

Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Six études pour la main gauche, op. 135 (1912), composées pour la pianiste Caroline Montigny (1843-1913), qui avait perdu l’usage de la main droite à la suite d’un accident

Alexandre Scriabine (1872-1915) : Prélude et Nocturne pour la main gauche, op. 9 (1894-1895)


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)