Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les accords

Les accords


Un accord est constitué de plusieurs sons joués en même temps, c'est un empilement vertical de sons.

Voici quelques exemples d'accords:

exemples d'accords


Vous l'aurez compris, certains accords sonnent mieux que d'autres, certains sont plats, certains sont colorés et d'autres dissonants.

L’accord parfait majeur


L'accord parfait majeur est sans aucun doute l'accord qui sonne le mieux, et c'est l'accord typique de la musique occidentale (ou musique savante).

Pourquoi et comment toute la musique occidentale est-elle basée sur l'accord parfait majeur depuis Jean Sebastian BACH jusqu'à Michael JACKSON ?

Prenons la suite des harmoniques naturels:

harmoniques naturels

Si l'on prend les 6 premiers harmoniques naturels d'un son et que l'on en fasse un accord, on obtient ceci:

6 premiers harmoniques sous forme d'accord


Et si l'on ôte les doublons et que l'on resserre les notes, l'on obtient l'accord parfait majeur ci-dessous:

accord parfait majeur


L'accord parfait majeur est donc constitué d'une fondamentale (ici do), d'une tierce majeure (ici mi) et d'une quinte juste (ici sol)

L'accord parfait mineur

accord parfait mineur


L'accord parfait mineur est quant à lui constitué d'une fondamentale (ici do), d'une tierce mineure (ici mib) et d'une quinte juste (ici sol)

Un accord parfait mineur n'est ni plus ni moins qu'un accord de 3 sons ayant pour fondamentale la tonique (I) de la gamme mineure et imitant l'accord parfait majeur par son empilement de tierces.

Accords comportant plus de 3 sons


Il y a bien évidement des accords à 4 sons et plus, par exemple do mi sol sib, mais nous n'allons pas nous étendre sur ce sujet, car cela relève davantage du domaine de la composition que du solfège.

Etat fondamental, renversements et note fondamentale


Etat fondamental d'un accord, définition:

Un accord dit à l'état fondamental est un accord construit à partir d'une succession de tierces.

Exemple 1: l'accord DO MI SOL

L'accord DO MI SOL est un empilement de tierces successives, il s'agit d'un accord à l'état fondamental.

Exemple 2: l'accord MI SOL DO

L'accord MI SOL DO est constitué d'une tierce MI/SOL et d'une quarte SOL/DO, il ne s'agit pas d'un accord à l'état fondamental, c'est un accord renversé.

Exemple 3: l'accord DO MI SOL DO SOL DO

l'accord DO MI SOL DO SOL DO comporte des doublures, cela n'empêche en aucun cas qu'il soit considéré comme un accord à l'état fondamental.

La note fondamentale d'un accord, définition:

La note fondamentale est la note la plus grave (la basse) d'un accord dans son état fondamental.

Renversements d'un accord, définition:

Un accord dit reversé est un accord dont la note la plus grave (la basse) n'est pas la note fondamentale.



Rien que ça !!! Voici quelques exemples, mais pour cela il faut reconnaitre quelques accords (chiffrages) et pour faire simple on va prendre l'accord parfait majeur do mi sol

accords parfaits majeurs à l'état fondamental


Dans les 3 accords ci-dessus, il n'y a que des accords parfaits majeurs à l'état fondamental, et la note fondamentale est la note la plus grave, c'est-à-dire le do en rouge.

Exemples de renversements de l'accord parfait majeur:

Les renversements de l'accord parfait majeur

Dans les accords ci-dessus,
- le 1er accord est l'accord parfait majeur dans son état fondamental
- le 2ème accord est le premier renversement de l'accord parfait majeur
- le 3ème accord est le deuxième renversement de l'accord parfait majeur
(La note fondamentale do est en rouge dans les 3 accords)

Entrainez-vous

Exercice de lecture d'accords:

Répondez en cliquant sur les boutons réponses en partant du bas de chaque accords

Difficulté :
Vitesse :

Exercez-vous avec nos autres exercices de solfège en ligne et gratuits


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Micky a écrit le 21-01-2014 :

Je reviens sur les accords. Je ne comprends pas les harmoniques naturelles d'un son plus haut. Vous les expliquez plus loin, j'ai lu la lecon vite fait.C'est difficile. Mais, en a-t-on besoin pour realizer des accords ? Merci.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
apprendrelesolfege.com a écrit le 22-01-2014 :


Les harmoniques naturelles sont une propriété physique et mathématique du son, c'est à dire qu'un son est lui même naturellement formé de plusieurs autres sons que l'on n'entends pas en tant que tels mais qui résonnent dans le son que l'on entend et lui donne sa couleur, son timbre, son charme, etc...

A partir de ce constat physique et mathématique du son, il découle toutes les règles d'écritures de la musique classique, c'est la musique tonale, basée sur les tonalités, les accords, les cadences, le cycle des quintes, en essayant de respecter au mieux les harmoniques naturelles du son.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Micky a écrit le 24-01-2014 :

Merci beaucoup pour votre reponse.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Juliette a écrit le 09-06-2014 :

Bonjour je n'ai pas compris les accords parfait comment les trouves t-on ?


Répondre à ce(s) commentaires(s)
apprendrelesolfege.com a écrit le 09-06-2014 :


Juliette, pour vous répondre je vous invite à lire l'article Chiffrage d'accords à 3 sons, je pense que cela répondra à ta question.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Kao a écrit le 03-10-2014 :

Bonjour, je comprends pas comment on peut trouver si un accord est Majeure et mineure. Merci de m'expliquer !


Répondre à ce(s) commentaires(s)
http://www.apprendrelesolfege.com a écrit le 19-10-2014 :


Kao:

Un accord est majeur si la tierce est majeure
Un accord est mineur si la tierce est mineure


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Sylvain a écrit le 21-10-2014 :

Bonjour,

Tout d'abord, merci pour votre site, tout simplement fantastique.

Comment déterminer si une tierce est majeure ou mineure??

Merci!!

Sylvain


Répondre à ce(s) commentaires(s)
apprendrelesolfege.com a écrit le 21-10-2014 :


Sylvain

n'hésitez pas à lire l'article Les intervalles, ainsi vous apprendrez que:

Une tierce majeure comporte 2 tons (4 demi-tons)
Une tierce mineure comporte 1 ton et 1 demi-ton (3 demi-tons)

ATTENTION, bien que l'intervalle DO - RE# fasse un ton et demi, ce n'est pas une tierce mineure car DO - RE# n'est pas une tierce mais une seconde (augmentée dans ce cas précis)


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Sixcordiste a écrit le 09-01-2015 :

Bonjour,

Pour répondre plus précisément à Sylvain:

- un accord est majeur quand la tierce est à 2 tons de sa fondamentale (ou tonique).
Exemple dans l'accord de DO majeur, la composition est DO-MI-SOL. Entre DO et MI il y a 2 tons.

- un accord est mineur quand la tierce est à 1 ton 1/2 de sa fondamentale.
Exemple dans l'accord de DO mineur, la composition est DO-MIb-SOL. Entre DO et MIb il y a 1 ton 1/2.

Voilà c'est très simple.
Quand à l'accord Parfait, c'est la quinte qui le détermine, elle doit être à 3 tons 1/2 de la fondamentale, sinon l'accord est soit augmenté, soit diminué.

Quand je vous dis que la musique c'est très simple.
Bonne année 2015 à tous les musicos.

Sixcordiste


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Pages des commentaires suivants : 12Affichez les tousAffichez les commentaires intéressants

Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook