Questions de solfège
> >

Les intervalles

Intervalles, définition:


Un intervalle n'est autre que la distance qui sépare deux notes, cet intervalle peut être mélodique ou harmonique.

Intervalle mélodique: La distance entre 2 notes d'une mélodie, les 2 notes sont jouées l'une après l'autre.

Intervalle harmonique: La distance entre 2 notes d'un accord, les 2 notes sont jouées en même temps.

Intervalles mélodiques et harmoniques

Mouvements mélodiques

Quand 2 notes se suivent alors c'est un mouvement mélodique conjoint.

Quand 2 notes ne se suivent pas alors c'est un mouvement mélodique disjoint. Exemples:

Mouvements mélodiques conjoints et disjoints

Le noms des intervalles:

Voici les noms que peuvent porter un intervalle:

- l'unisson
- la seconde
- la tierce
- la quarte
- la quinte
- la sixte
- la septième
- l'octave
- la neuvième (intervalle redoublé car c'est une octave + une seconde)
- la dixième (intervalle redoublé car c'est une octave + une tierce)
- la onzième (intervalle redoublé car c'est une octave + une quarte)
- etc...

Le nom d'un intervalle est défini par le nombre de notes qui compose cet intervalle, exemples:

L'intervalle DO - SOL est composé des noms de notes suivants: do ré mi fa et sol, c'est à dire 5 noms de notes, c'est donc une quinte

L'intervalle RE- SI est composé des noms de notes suivants: ré mi fa sol la si, c'est à dire 6 noms de notes, c'est donc une sixte

L'unisson est un intervalle nul, c'est à dire que les 2 notes d'un unisson ont le même son.

Notez qu'un intervalle peut être ascendant ou descendant:

intervalles ascendants et descendants

Qualification des intervalles


La qualification d'un intervalle est un complément qui perme de mieux qualifier les intervalles, les qualifications sont:

- Majeur
- Mineur
- Juste
- Augmenté
- Diminué
- Sur-augmenté
- Sous-diminué

Certains intervalles ne peuvent pas porter certains qualificatifs, voici Les qualifications possibles selon les intervalles:

MajeurMineurJusteAugmentéDiminuéSur-augmentéSous-diminué
Unissonx
Secondexxxxxx
Tiercexxxxxx
Quartexxxxx
Quintexxxxx
Sixtexxxxxx
Septièmexxxxxx
Octavex


Seuls les unissons, quartes, quintes et octaves peuvent être justes et ne seront jamais majeurs ni mineurs

Seuls les secondes, tierces, sixtes et septièmes peuvent être mineurs ou majeurs et ne seront jamais justes

Ne me demandez pas pourquoi seules les unissons, quartes et quintes ne peuvent pas être majeurs ou mineurs, car je n'en sais rien, c'est la règle...d'ailleurs si vous avez une explication rationnelle n'hésitez pas à nous le faire savoir...Idem pour les autres intervalles qui ne peuvent jamais être justes...

Cas un peu particuliers et polémiques:

- Par définition l'unisson est un intervalle composé de 2 notes de même hauteur (do-do), donc l'unisson ne peut être que juste. Pour do-do# par exemple on le nommera 1/2 ton chromatique, mais qu'en est t il par exemple pour l'intervalle do-do## (do - do double dièse) ou bien do - dobb (do - do double bémol) ? Les théoriciens eux mêmes ne semblent pas tous avoir le même avis sur la question...

- il en va de même pour la seconde diminuée (do - rébb). Ce n'est pas un unisson car il y a une différence d'un coma me semble t-il (micro intervalle), idem, les théoriciens ne sont pas tous d'accord sur ce sujet...

Exemples avec la gamme de do


Tous les intervalles de la gamme de DO majeur si l'on prend comme point de départ DO seront mineurs, majeurs, ou justes:

intervalles de la gamme de do majeur
do - réSecondemajeure
do - miTiercemajeure
do - faQuartejuste
do - sol Quintejuste
do - laSixtemajeure
do - siSeptièmemajeure
do - doOctaveJuste

Exemples d'intervalles Justes , Augmentés ou Diminués

Voici des exemples d’intervalles qui ne peuvent être que Justes , Augmentés ou Diminués:

intervalles Justes , Augmentés ou Diminué

Exemples d'intervalles Majeurs, Mineurs, Augmentés ou Diminués

Voici des exemples d’intervalles qui ne peuvent être que Majeurs, Mineurs, Augmentés ou Diminués:

intervalles Majeurs, Mineurs, Augmentés ou Diminués

Comment trouver la qualification des intervalles?

Allez hop! un exemple concret: trouvons le nom et la qualification de l'intervalle FA - SIb:

- Sortez les mains de vos poches et comptez sur vos doigts fa(1) sol(2) la(3) si(4) : c'est une quarte, fastoche...
- Nous savons que tous les intervalles de la gamme majeure sont soit majeurs soit justes en prenant pour origine la tonique (première note de la gamme). En Fa majeur nous avons un bémol, le sib donc...fa sol la sib do ré mi fa. L'intervalle FA - SIb est donc un intervalle juste
- Bilan des courses: FA - SIb = quarte juste.

Allez, plus difficile, vous avez compris:

Trouvons le nom et la qualification de l'intervalle SOL - MIbb (mi double bémol):

- C'est une sixte, il suffit de compter sur vos doigts de fée.
- en SOL majeur nous avons un seul dièse, sol la si do ré mi fa# sol. L'intervalle sol-mi est majeur, sol-mib est donc mineur et donc sol-mibb est diminué/
- Bilan des courses: SOL- MIbb = sixte diminuée.. Capiche ? Verstehen sie sich?

L'enharmonie

L'enharmonie désigne deux notes de nom différent mais ayant la même hauteur de son. Deux notes formant une enharmonie sont nommées notes enharmoniques. Exemple de notes enharmoniques:

L'enharmonie, exemples
Entrainez-vous

Exercice de reconnaissance d'intervalle:

piano
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
Niveau 4
Niveau 5
Gamme Majeure de référence:
do fa sol sib mib la
SCORE:


Exercez-vous avec nos autres exercices de solfège en ligne et gratuits

Quel est l'intervalle entre DO et RE? (intervalle ascendant)

unisson seconde tierce quarte quinte sixte septième octave

Quel est l'intervalle entre DO et FA? (intervalle ascendant)

unisson seconde tierce quarte quinte sixte septième octave

Quel est l'intervalle entre DO et MI? (intervalle ascendant)

unisson seconde tierce quarte quinte sixte septième octave

Quel est l'intervalle entre DO et SI? (intervalle ascendant)

unisson seconde tierce quarte quinte sixte septième octave

Quel est l'intervalle entre DO et LA#? (intervalle ascendant)

sixte diminuée sixte mineur sixte majeur sixte augmentée

Quel est l'intervalle entre DO et FA#? (intervalle ascendant)

quarte diminuée quarte juste quarte augmentée

Quel est l'intervalle entre DO et MIb? (intervalle ascendant)

tierce diminuée tierce mineure tierce majeure tierce augmentée

Quel est l'intervalle entre DO et SOLb? (intervalle ascendant)

quinte diminuée quinte juste quinte augmentée

Quel est l'intervalle entre SOL et SI? (intervalle ascendant)

tierce diminuée tierce mineure tierce majeure tierce augmentée

Commentaires des internautes:

Vos commentaires

Lemaire a écrit le 24-10-2012 :

Dans la rubrique "le nom des intervalles", il me semble qu'il y a une erreur:
il est noté septième descendante, alors que c'est une neuvième descendante.

apprendrelesolfege.com a écrit le 27-10-2012 :


Merci de votre vigilance, en effet vous avez raison, il s'agit bien d'une neuvième descendante.

Didier ROGER a écrit le 17-01-2013 :

Bonjour
J'apprends le solfège grâce à votre méthode afin de comprendre les partitions qui me sont distribuées car je fais partie d'une chorale depuis peu.
Je voudrais avoir les définitions des qualificatifs des intervalles (majeur, mineur, juste, etc.) que je n'ai pas trouvés dans les leçons précédentes ni dans celle-ci.
Merci d'avance, et bravo pour ce cours !

apprendrelesolfege.com a écrit le 19-01-2013 :

Les qualifications des intervalles sont pourtant bien expliquées me semble-t-il, précisez votre question si vous repassez par ici SVP

Didier ROGER a écrit le 05-02-2013 :

Bonjour Certes, les intervalles sont bien expliqués dans le tableau "exemples avec la gamme de do", mais pourquoi l'intervalle do-ré (par exemple) est-il qualifié de majeur et non de juste ? C'est la définition des termes "majeur", "mineur", "juste" que je ne saisis pas : les qualificatifs sont-ils liés au nombre de tons et de demi-tons que l'on trouve dans un intervalle ? Dans l'exemple Fa-Sib, je crois comprendre que, si une gamme commence par Fa, et que l'on prenne comme intervalles des notes suivantes 1 ton, 1 ton puis un demi-ton (gamme majeure), alors l'intervalle considéré sera considéré comme juste car correspondant aux tons de la gamme majeur ? Mais alors, quand l'intervalle est-il majeur s'il est juste quand il correspond à une gamme majeure ?

apprendrelesolfege.com a écrit le 05-02-2013 :


Bonjour

Je ne peut pas vous dire pourquoi certains intervalles ne peuvent jamais justes et d'autres ne peuvent jamais majeurs ou mineurs, c'est une règle théorique, j'ai envie de dire "c'est comme ça..." :

Seuls les unissons, quartes et quintes peuvent être justes et ne seront jamais majeurs ni mineurs

Seuls les secondes, tierces, sixtes et septièmes peuvent être mineurs ou majeurs et ne seront jamais justes

Pour votre exemple Fa - Sib :

- La gamme de Fa majeur comporte 1 bémol (le sib)
- On sait que tout les intervalles d'une gamme majeure en partant de la tonique (1er degré) sont soit majeurs soit justes car la gamme majeure est construite ainsi.
- Donc Fa - Sib est une quarte juste car seuls les unissons, quartes et quintes peuvent être justes et ne seront jamais majeurs ni mineurs
- Fa - Si bécarre serait une quarte augmentée
- Fa - Sibb (double bémol) serait une quarte diminuée

D'ailleurs si quelqu'un sait pourquoi certains intervalles ne peuvent pas être juste et d'autres mineurs/majeurs alors n'hésitez pas à nous le faire savoir ;-)

Didier ROGER a écrit le 05-02-2013 :

Merci, cette explication me convient, je me demandais justement pourquoi certains intervalles ne pouvaient pas être justes et d'autres ne pouvaient pas être majeurs ou mineurs ; vous répondez donc parfaitement à ma question. Je vais donc tenter de les retenir et progresser dans mon étude du solfège. Merci, votre cours est très intéressant pour un novice-amateur comme moi.

Pascal a écrit le 13-05-2013 :

Bonjour,
J'ai également une petite question.
Vous dites: "On sait que tout les intervalles d'une gamme majeure en partant de la tonique (1er degré) sont soit majeurs soit justes car la gamme majeure est construite ainsi."

Dois-je simplement comprendre que, dans n'importe quelle gamme dite majeur, tout intervalle de 1, 2, 4 1/2 et 5 1/2 tons sont dits MAJEUR alors que tous les autres (0, 2 1/2 et 6 tons) sont dits JUSTES?

J'ai bien compris que dans tout cela il y avait des définitions qu'il fallait accepter sans vraiment chercher à comprendre. Je ne sais pas si dans ce cas si je peux me raccrocher à quelque chose de logique :)

Merci pour votre réponse.
Pascal

apprendrelesolfege.com a écrit le 14-05-2013 :

Oui, "tout les intervalles d'une gamme majeure en partant de la tonique (1er degré) sont soit majeurs soit justes car la gamme majeure est construite ainsi." , c'est le meilleur moyen de trouver la qualification d'un intervalle

2nd majeure : 1 ton
3ce majeure : 2 tons
6te majeure : 4 tons + 1/2 ton
7eme majeure : 5 tons + 1/2 ton

4te juste : 2 tons + 1/2 ton
5te juste : 3 tons + 1/2 ton

Mais attention tout de même, car par exemple l'intervalle MI-SOLb comporte 1 ton mais est une tierce diminuée (et non une seconde majeure)

Il n'y a pas grand chose à comprendre dans la théorie des intervalles, sauf que c'est bien pratique pour que tout le monde parle de la même chose, il faut bien nommer les choses ;-)

Pascal a écrit le 14-05-2013 :

Oui, logique car entre mi et sol on compte 3 notes. Donc c'est une tierce. Or une tierce comportant 2 tons, Mi-Solb ne peut donc être majeur. Do-Mi étant une tierce majeur (2 tons), Do-Mib est une tierce diminuée (donc Mi-Solb aussi)...

Merci pour ce site. Je viens enfin de comprendre ces histoires d'intervalles...

Pascal

Pages des commentaires suivants : 1 23Affichez les tous

Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
captcha
Recopiez le code SVP:
Votre nom (obligatoire)
Site internet ou email
(facultatif mais nécessaire si vous souhaitez être prevenu d'une réponse sur cette page)