Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les intervalles

Les intervalles


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Thollon a écrit le 30-10-2014 :

Bonsoir,

Je trouve votre site tres interessant et tres bien fait. Je viens de reprendre le solfege apres avoir arrete le solfege pendant 20 ans donc j'ai quelques manques. A propos des intervalles je n'arrive pas a comprendre pourquoi des fois l'intervalle est mineur et d'autres fois on le qualifie de diminue. Ai je loupe quelque chose dans les explications?

Merci

Claire


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 31-10-2014 :


Thollon, j'ai rajouté en fin d'article le paragraphe intitulé Nombres de tons et demis-tons dans les intervalles


Répondre à ce(s) commentaires(s)
ZOL a écrit le 04-12-2014 :

Pour ce qui est des intervalles "justes", contrairement à ceux qualifiés de "majeurs" ou mineurs, voici ce qui me semble justifier cette dénomination :
En partant de la tonale (prenons Do), les intervalles sont différents suivant que nous sommes en gamme Do Majeur ou Do mineur naturelle
Les intervalles Tierce, Sixte et Septième sont majeurs en gamme majeure et mineurs en gamme mineure naturelle
Vous pouvez vérifier sur la page Gammes de ce site magnifique
A contrario :
Les intervalles Quarte et Quinte sont invariants, donc justes
Qu'en pensez-vous ?


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 05-12-2014 :

ZOL, vous avez tout à fait raison, je marque ce commentaire comme intéressant. Merci


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Didier a écrit le 09-04-2015 :

Bonjour et bravo pour votre site !

Juste une réserve : admettre sans comprendre est dommage ...

On qualifie de "juste" les intervalles dont l'étendue (mesure en tons) est toujours la même, quelle que soit la hauteur. Par exemple, une quarte aura toujours une étendue de 2,5 tons, qu'elle parte de do, de fa, de sol ou de n'importe quelle autre note. De même pour l'unisson (zéro ton), la quinte (3,5 tons) et l'octave (6 tons). Certes, ces intervalles peuvent être augmentés, sur-augmentés, diminués ou sous-diminués avec le jeu des altérations, mais c'est là une autre histoire...
Par contre les intervalles dont l'étendue est variable selon leur hauteur, peuvent être majeurs (grande étendue) ou mineure (faible étendue). Ainsi une seconde mineure (mi-fa) compte un demi-ton alors qu'une seconde majeure compte un ton (la-si, par exemple). Les tierces comptent 2 tons (tierce majeure comme do-mi) ou 1,5 tons (tierce mineure comme la-do). Les sixtes, 4 ou 4,5 tons, mais restent des sixtes car, qu'elles soient majeures ou mineures, elles sont toujours composées de 6 noms de note. Enfin, les septième comptent 5 ou 5,5 tons.

Pour résumer simplement, l'intervalle donne le nombre de nom de note, tandis que sa qualification (juste, majeur, mineur, etc ...) détermine son étendue réelle, en nombre de tons et demi-tons.


3 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 09-04-2015 :

Bonjour Didier, merci pour votre encouragement.

Concernant "admettre sans comprendre est dommage", je comprends...Mais par exemple je ne sais pas ce qui dans l'histoire de la musique à fait qu'une quarte DO/FA est nommée quarte juste. Il y a forcement une raison autre que "c'est comme cela", peut être un musicologue pourrait répondre à ce genre de question.


Didier a répondu le 09-04-2015 :

Zut, c'est vrai que la quarte fa-si fait 3 tons, et pas 2,5 ! Les quartes n'ont donc pas une étendue constante, quelle que soit leur hauteur, contrairement à ce que je croyais ... Je ne comprends plus ...


http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 10-04-2015 :


Didier:

- Une quarte comporte 4 noms de notes, par exemple DO/FA est une quarte car il y a 4 noms de note (do ré mi fa)
- Une quarte ne peut pas être majeure ou mineure, mais seulement juste, augmentée ou diminuée, c'est la règle.
- Une quarte juste comporte 2 tons et demi (2,5 tons)
- Une quarte augmentée comporte 3 tons
- Une quarte diminuée comporte 2 tons

est-ce plus clair?
N'hésitez pas à relire l'article Les intervalles à tête reposée.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Dominique FEUILLAS a écrit le 11-04-2015 :

Bonjour,
Qu'en est-il des intervalles redoublés : 9, 10, 11, 12, 13ème, etc... ?
On retire 7, il reste 9-7 = 2. Doit-on en conclure que la 9ème est comme la 2de, mineure ou Majeure ?
Idem pour la 10ème -7 = 3 (tierce), mineure ou Majeure
11ème - 7 = 4 (quarte). La 11ème est donc juste, dim. ou aug.
Etc...


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 12-04-2015 :

Bonjour Dominique, oui vous avez tout compris. Je viens de rajouter un petit paragraphe au sujet des redoublements d'intervalles.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Amyria987 a écrit le 19-05-2015 :

Merci pour ce site, j'en consulte plusieurs pour réviser mon examun de cycle 1 que je passe dans quelques jours, et le vôtre est parmis les plus complets! Je n'avais jamais bien compris "le truc" des intervalles et pourtant mon professeur ne cessait de nous dire qu'il fallait prendre exemple sur la gamme de Do majeur, puisque tout les intervalles étaient justes où majeurs. Mais je ne sais pourquoi j'ai mieux compris avec votre petite vidéo. Merci encore !


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 19-05-2015 :

Amyria987, merci pour le compliment. Effectivement il y a plusieurs façon d'apprendre et certains apprennent bien mieux avec une vidéo (visuel), d'autres apprennent mieux à l'oral, d'autres en conceptualisant, etc...N'hésitez pas à faire de la promo pour apprendrelesolfege.com ;-)


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Edouard a écrit le 14-06-2015 :

Dans le tableau "Nombres de tons et demis-tons dans les intervalles", ne manque t-il pas la composition de la seconde sous-diminuée ?


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 14-06-2015 :

Edouard, le cas de la seconde sous-diminuée est un peu particulier, car cet intervalle n'existe pas, explications:


DO - RÉ : Seconde majeure
DO - RÉb : Seconde mineure
DO# - RÉb : C'est une enharmonie, ou bien un intervalle d'1 coma, car le do# est très légèrement plus haut que le réb
DO## - RÉb : bien que l'on puisse écrire cet intervalle sur une partition, il ne peut s'agir d'une seconde sous-diminuée car le DO double dièse est plus haut que le REb.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
ricco a écrit le 14-07-2015 :

je relisais ce post, ancien il est vrai, de pascal, mais vraiment pour comprendre les intervalles, il faut au début un tableau, c'est mieux, ensuite, dans son exemple, Mi solb aller dans l'accord de Mi mineur, soit le mode frigien en fait ?
qu'on pourrait écrire T b3 P5 et en ajoutant b7 si on fait un accord avec une septième, enfin, je dis ça, extrait d'un savoir tout frais de quelques jours ! Il est clair que quelques notions comme " juste ou parfaite, Perfect " semblent un peu étranges au début, mais comme dit, il faut les admettre, " c'est comme ça " et pas autrement :=)Mais néanmoins, en regardant des exemples sur Youtube, j'ai réussi à suivre les accords joués qui sont écrits ( en système international en plus ! ) ça m'a fait un très grand plaisir je dois dire. Merci à tous ceux qui nous aident !


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Olivier a écrit le 23-08-2015 :

Bonjour,
j'ai peut être une piste pour expliquer pourquoi seuls l'unisson, la quarte, la quinte et l'octave sont JUSTES.
Mais d'abord je voudrais répondre à Didier le 9/4/15 qui dit que toutes les quartes sont justes car elles ont toutes 2,5 tons ce qui faux puisque par exemple, la quarte FA-SI possède 3 tons. Et pourquoi existeraient-ils des quartes ou quintes Aug ou Dim si toutes avaient toujours le même nombre de tons ???
Je pense que tout part du postulat donné par la gamme de Do majeur et l'emplacement de ses 1/2 tons. Tout le reste est construit à partir de cette gamme. Il a donc fallu "nommer" les intervalles : unisson, seconde, tierce, etc... Le nom de l'intervalle n'étant pas encore assez précis, il a fallu le coder; ainsi les intervalles de la gamme de Do majeur ont pris le nom de Majeur (Do-Mi = tierce majeure = 2tons) sauf qu'avec les renversements on s'est aperçu que le Majeur devenait mineur : Do-La = sixte majeure avec 4,5tons mais Do-Mi(tierce majeure) renversée soit Mi-Do = 4tons soit 1/2 de moins que la sixte majeure donc appelée mineure. Ainsi, le renversement d'un intervalle majeur donne un mineur et vice-versa.
Or, la quarte (Do-Fa = 2,5) et la quinte (Do-Sol = 3,5) lorsqu'elles sont renversées gardent le même nombre de tons et c'est tout à fait normal puisque la gamme a en tout 6tons soit 2,5 + 3,5 alors la règle précédemment donnée majeur/mineur n'est plus valable et il a fallu alors nommer ces intervalles de Justes!
Bon, j'espère avoir été compréhensible, merci pour ce site, j'y retourne !


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Bazior a écrit le 17-09-2015 :

N'y a-t'il pas une erreur dans les exemples dans les exemples de ce chapitre?
Je croyais avoir compris que dans le cas de bmol on parle d'intervalle diminuée ou sous-diminuée, or l'exemple parle d'intervalle augmentée ou sur-augmentée

xemples d'intervalles Justes , Augmentés ou Diminués

Voici des exemples d’intervalles qui ne peuvent être que Justes , Augmentés ou Diminués:
exemples d'intervalles augmentés et sur-augmentés


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 18-09-2015 :

Bonjour Bazior, effectivement il y a une erreur (de copié/collé). C'est à présent corrigé, vous devriez vois les modifications en rafraichissant votre navigateur. Encore merci


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Tatamonique a écrit le 04-10-2015 :

Je ne comprends pas ce qu'est l'empharmonie


1 réponse(s) :
http://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 04-10-2015 :

Bonjour Tatamonique,

l'empharmonie n'existe pas, par contre l'enharmonie oui...

Deux notes sont dites enharmoniques quand elles ont la même hauteur de son mais pas le même nom. Mais déjà expliqué dans le paragraphe L'enharmonie de l'article Les intervalles.

Exemple d'enharmonie:

Do dièse (do#) et Ré bémol (Réb) sont des notes enharmoniques et vous pouvez vou en rendre compte sur un piano:

Les 12 notes du piano, tons et demi-tons


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Pages des commentaires suivants : 1234Affichez les commentaires intéressants

Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook