Apprendre le solfège > Apprendre à composer de la musique > Les renversements d'accords

Les renversements d'accords


Nous allons maintenant voir comment utiliser les renversements des accords parfaits. Il faut que vous soyez à l'aise avec les chiffrages d'accords

Rappels sur les chiffrages de l'accord à 3 sons


Résumé de l'article Chiffrage d'accords à 3 sons:

Rappels sur les chiffrages de l'accord à 3 sons

État fondamental de l'accord parfait et premier renversement


Pour les accords parfaits à l'état fondamental on appliquera les règles suivantes déjà décrites dans Règles d'harmonie classique

Règle de redoublement des sons : Dans un accord à 3 sons on redoublera par ordre de préférence la fondamentale, la quinte et la tierce si et seulement s'il n'est pas possible de faire autrement. La sensible ne doit jamais être redoublée.

Règle de positionnement des sons dans l'accord : Il faut privilégier les grands intervalles pour les voix graves et les plus petits intervalles pour les voix supérieures

Règle pour les omissions des sons : On privilégiera d'omettre la quinte de l'accord.

Règle des quintes et octaves parallèles : Les quintes parallèles et les octaves parallèles sont formellement interdites.

Règle de résolution de la note sensible

Accord à l'état fondamental


L'accord à l'état fondamental sonne très stable et il est préférable d'écrire la tierce à la voix la plus aiguë pour colorer l'accord. Lorsque la tierce est à l'intérieur de l'accord, l'accord sonne stable et peu coloré.

Accord à l'etat fondamental, position de la tierce

Premier renversement de l'accord à 3 sons


Le premier renversement de l'accord à 3 sons se caractérise par la tierce située à la voix la plus grave. La basse est donc la tierce de l'accord. Il est chiffré 6 et sonne un peu plus léger et un peu moins stable que l'accord à l'état fondamental.

Deuxième renversement, l'accord de sixte et quarte (6/4)


L'accord du deuxième renversement de l'accord parfait est nommé sixte et quarte car il est formé d'une sixte et d'une quarte (en partant de la basse).

L'accord de sixte et quarte DOIT ÊTRE résolu, et l'on ne peut pas le laisser sonner comme tel sans résolution. Il doit être suivi d'un accord qui le résout.

Il est préférable aussi de préparer cet accord, c'est-à-dire de ne pas l'écrire tel quel, mais qu'il survienne lors d'un mouvement mélodique.

Un exemple d'utilisation de l'accord de sixte et quarte:

Préparation et résolution de l'accord de sixte et quarte


Règle de La résolution de l'accord de sixte et quarte : une résolution à lieu lorsque l'un des deux sons formant la quarte se prolonge dans l'accord suivant, ou si l'un des deux sons formant la quarte descend d'un degré.

La résolution la plus courante étant celle-ci:

résolution de l'accord de sixte et quarte

- La sixte se résout vers la quinte de l'accord suivant
- La quarte se résout vers la tierce de l'accord suivant

Autres articles de cette catégorie


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook