Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les modes > Le sérialisme, musique sérielle

Le sérialisme, musique sérielle


Le sérialisme, ou musique sérielle, est une technique de composition musicale qui peut être considérée comme une extension au dodécaphonisme. Alors que le dodécaphonisme ne définit une série uniquement pour la hauteur des sons, le sérialisme étend le principe de la série à tous les autres paramètres du sons: rythmes, timbres, nuances, articulations, etc...

Le sérialisme peut être dodécaphonique ou non, mais est basé sur l'utilisation d'une série et de ses variations: la série rétrograde, le renversement et le rétrograde du renversement.

Exemple d'une série dodécaphonique



Dans cette série, on retrouve l'utilisation du dodécaphonisme mais aussi l'utilisation d'une série concernant les nuances et d'une série concernant les rythmes.

Série de nuances:

sérialisme (nuances)

Série de rythmes:

sérialisme (rythmes)

Quelques compositeurs qui ont utilisés le sérialisme


Voici quelques compositeurs qui ont utilisés le sérialisme:

- Arnold Schoenberg (1874-1951)
- Anton Webern (1883-1945)
- Alban Berg (1885-1935)
- Karlheinz Stockhausen (1928-2007)
- Pierre Boulez (1925-2016)

appel à compléter l'article

Je ne suis pas un grand spécialiste de la musique contemporaine ni du sérialisme, alors n'hésitez pas à apporter de l'eau à mon moulin si vous souhaitez voir cet article se compléter ou approfondir le sujet...


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Laisser un commentaire
sera en attente de modération, validation NON automatique
Javascript should be activated
Recopiez le code SVP:
pseudoVotre nom (obligatoire)
emailEmail ou site internet (facultatif)
(nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse)
photo, imageImage/photo (facultatif)
(JPG, JPEG, PNG ou GIF)
(image de partition concernant le question par exemple)
Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)
Partager sur facebook