Vladimir a écrit le 15-02-2017 :

Bonjour

quels qualificatifs pourrait on donner à ces intervalles ascendants ?

do double dièse - ré double bémol

do double bémol - ré double dièse

do double dièse - mi double bémol

do double bémol - mi double dièse

apprendrelesolfege.com a écrit le 04-03-2017 :
Bonjour,ce sont des intervalles que l'ont ne rencontre jamais, et il semble difficile de les qualifier, je n'ai pas vraiment de réponse à votre question à vrai dire, et d'un point de vue pragmatique je me dis qu'il n'est pas la peine de chercher à les qualifier car on ne les rencontre jamais...
darimathie a écrit le 21-03-2018 :

Bonjour ! Effectivement en musique il y a des choses que l'on ne rencontre tout simplement jamais, à moins d'avoir un esprit retors. Par exemple 8# ou 9b à la clé est tellement improbable que l'on peut dire que cela n'existe pas. De la même manière, dans une tonalité donnée, rencontrer à la fois un Do## ET un Rébb est hautement suspect. Certes, il y a une construction mathématique dans la théorie musicale mais il ne faut pas se concentrer sur ce sujet : c'est l'harmonie, la beauté et finalement le bon sens qui l'emportent haut la main.
Bien cordialement, Darimathie.

apprendrelesolfege.com a écrit le 18-04-2018 :

Bonjour Darimathie,

je me permets de signaler qu'il n'y a pas de tonalités comportant 8# ou 9b ...

merci pour votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):