Victor a écrit le 28-02-2017 :

La consigne n'est pas formulée de la façon la plus simple, mais elle reste compréhensible et pointe du doigt que toute transposition se résume à une lecture des sons "entendus" (qui sont par définition ceux en Ut) et ensuite seulement à une remise en forme propre de la partition pour avoir une tonalité cohérente.
Là, la clarinette est en Si bémol, donc pour entendre un Do (en Ut) la clarinette doit jouer un Ré (dans son monde en SiB). Du coup le Ré de la mesure 2 de clarinette doit être lu Do => Clé d'Ut 4 (ici octaviée mais peu importe).
Le reste n'est qu'une considération de tonalité (la gamme doit descendre elle aussi d'un ton => on enlève 2 dièses) et de remettre l'altération accidentelle (Do bécarre => Si bémol).

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated