DUFF a écrit le 02-02-2018 :

Bonsoir Christophe,

"Ne me demandez pas pourquoi seules les unissons, quartes et quintes ne peuvent pas être majeurs ou mineurs, car je n'en sais rien, c'est la règle...d'ailleurs si vous avez une explication rationnelle n'hésitez pas à nous le faire savoir...Idem pour les autres intervalles qui ne peuvent jamais être justes..."

Je crois bien que j'ai une explication fournie ce soir par ma prof de solfège ! :-D

L'explication se trouve dans les renversements d'intervalles :

Si tu renverses unisson ou octave dans un sens ou dans l'autre, tu auras toujours la même "quantité" de tons dans tes intervalles. Idem pour les quartes et les quintes (mieux vaut partir du do dans la gamme de do majeur, pour s'y retrouver !) : quarte do-fa, 2 tons et demi, renversement en quinte fa-do, 3 tons et demi. Quinte do-sol 3 tons et demi, renversement en quarte sol-do, ... , ben ... toujours 2 tons et demi ! Du coup, on qualifie ces intervalles de "justes".

En revanche, si tu renverses une tierce majeure do-mi, par exemple, avec 2 tons, tu obtiens la sixte mi-do, 4 tons et donc mineure car plus "petite" que la sixte do-la, 4 tons et demi, donc majeure, dont l'intervalle renversé est la tierce ... mineure, un ton et demi "seulement", la-do !

Comme quoi, il y a toujours une explication !

Bonne soirée :-)
Didier

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):
pseudo

Ne pas remplir si vous êtes un humain (anti spam)

Votre commentaire:

Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):
email

Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):
photo, image

Javascript should be activated

Recopiez le code SVP (obligatoire):