Louis a écrit le 27-12-2018 :

Schoenberg et Berg n'ont pas utilisé le sérialisme, à la limite Webern avait commencé à généraliser la série sur certains des paramètres du son autres que les hauteurs. Mais le sérialisme appartient à l'école de Darmstadt (Boulez, Stockhausen, Nono, Pousseur etc.) ou d'autres compositeurs tels que Milton Babbitt.

Joce a écrit le 15-11-2020 :

Schönberg a cependant composé des morceaux pour piano en utilisant le sérialisme tels que :
-Suite pour piano op. 25, #1 : Prélude. (1923); qui est une suite entièrement sérielle
-5 pièces pour piano op. 23, #5 : Valse.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé