Morin a écrit le 17-03-2019 :

Bonjour,
A l'origine, on accordait (par réglage de la tension des cordes ou par fabrication pour les vents et cuivres) les instruments en fonction du flottement de la quinte et de la tierce rapport à la fondamentale. Il n'y avait pas de matériel électronique pour vous guider. Les sons n'ont pas exactement la même hauteur selon qu'on accorde l'instrument à partir d'un do ou d'un fa. C'est une partie du pourquoi des dièses et des bémols. Pis, certaines différences se creusent selon la méthode d'accord, en fonction que l'on s'éloigne de la note de base octave par octave. N'oubliez pas qu'à l'époque de Mozart, un La n'était pas à 440 hertz partout en Europe. Imaginez...

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated