Vllab a écrit le 01-12-2019 :

Bonjour,
merci pour vos explications extrêmement claires pour les novices.
j'ai cependant mal compris quelque chose. Dans vos exercices, j'ai systématiquement faux lorsque la première note est plus aiguë que la seconde. En effet, je considère la première note comme la tonique de la gamme à prendre en compte. Or, la correction prend la plus grave comme tonique.
Par exemple, si l'exercice me met un mi et un ré, je réponds que c'est intervalle de seconde mineure descendant (car je considère qu'il manque un # au ré de la gamme de mi majeur) mais la correction m'indique un intervalle de seconde majeure (puisque si j'ai bien compris, il considère que c'est une gamme de ré majeur).
Je pense ne pas avoir compris comment décrire un intervalle descendant.
merci bcp pour votre réponse,

vllab

apprendrelesolfege.com a écrit le 02-12-2019 :

Bonjour

Pour cet exemple précis MI / RÉ voici la démarche à suivre:

On prends la Gamme de Ré Majeur pour avoir comme tonique le RÉ.
Tous les intervalles de la gamme majeure, en partant de la tonique (premier degré) sont soit majeurs soit justes (uniquement 4te, 5tte et octave)

Donc L'intervalle MI / RÉ est bien une seconde majeure

Est ce plus clair?

cordialement

Vllab a écrit le 04-12-2019 :

Bonjour,
non justement, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi on prend la gamme de ré majeur et pas de mi majeur.
merci d'avance,

vllab

apprendrelesolfege.com a écrit le 06-12-2019 :

Parce que tous les intervalles (ascendants) de la gamme de RÉ majeur en partant de la tonique (RÉ) sont soit majeurs (2nd 3ce 6te 7e) soit justes (unisson, 4te 5te et octave)

RÉ / RÉ -> unisson juste
RÉ / MI -> seconde majeure
RÉ / FA♯ -> tierce majeure
RÉ / SOL -> quarte juste
RÉ / LA -> quinte juste
RÉ / SI -> sixte majeure
RÉ / DO♯ -> septième majeure
RÉ / RÉ -> octave juste


Ceci dit on pourrait très bien partir de MI mais il faudrait énoncer une autre règle:

Tous les intervalles d'une gamme majeure descendante ayant comme première note la tonique sont soit juste (unisson, quarte, quinte et octave) soit majeurs (seconde, tierce, sixte, septième)

cela revient au même mais autant ne retenir qu'une seule règle ;-)

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé