Lucien Follet a écrit le 05-01-2020 :

Comment écrire une note que l'on veut rapide, juste un peu avant la pulsation, comme une brusque lancée sur la note qui suit ?

Si on rattache cette note accent sur la note qui précède, par exemple avec une triple croche à la fin, ce qui complique beaucoup l'écriture,
on a pas l'image voulue de séparation mélodique distincte entre l'avant et l'après,
si on l'écrit en petite note triple croche barrée avec une liaison vers l'après, ce qui sépare bien les deux images,
la plupart des exécutants très respectueux du solfège vous dirons qu'il faut la prendre sur le temps et non avant le temps....
Voilà le dilemme que personne ne semble discuter...
Il nous manque donc une figure d'expressivité pour indiquer ce que l'on peut traduire par : le lancé d'une gifle avec sa finalité sur la figure, opposé à un coup de poing même léger sur le tête ! ce dernier étant l'appoggiature traditionnelle, quand le premier exemple est ce que l'on cherche, par ce texte, à traduire en musique et donc à écrire ?
Merci de vos lumières et exemples pris sur les grands maîtres... S'il y en a ?

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé