Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les intervalles

Les intervalles

Autres articles pouvant vous intéresser:


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
Vladimir a écrit le 15-02-2017 :

Bonjour

quels qualificatifs pourrait on donner à ces intervalles ascendants ?

do double dièse - ré double bémol

do double bémol - ré double dièse

do double dièse - mi double bémol

do double bémol - mi double dièse


3 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 04-03-2017 :

Bonjour,ce sont des intervalles que l'ont ne rencontre jamais, et il semble difficile de les qualifier, je n'ai pas vraiment de réponse à votre question à vrai dire, et d'un point de vue pragmatique je me dis qu'il n'est pas la peine de chercher à les qualifier car on ne les rencontre jamais...
darimathie a répondu le 21-03-2018 :

Bonjour ! Effectivement en musique il y a des choses que l'on ne rencontre tout simplement jamais, à moins d'avoir un esprit retors. Par exemple 8# ou 9b à la clé est tellement improbable que l'on peut dire que cela n'existe pas. De la même manière, dans une tonalité donnée, rencontrer à la fois un Do## ET un Rébb est hautement suspect. Certes, il y a une construction mathématique dans la théorie musicale mais il ne faut pas se concentrer sur ce sujet : c'est l'harmonie, la beauté et finalement le bon sens qui l'emportent haut la main.
Bien cordialement, Darimathie.


apprendrelesolfege.com a répondu le 18-04-2018 :

Bonjour Darimathie,

je me permets de signaler qu'il n'y a pas de tonalités comportant 8# ou 9b ...

merci pour votre commentaire


Répondre à ce(s) commentaires(s)
indalico77 a écrit le 07-10-2016 :

Je pense que les intervalles justes sont réputés "justes" parce qu'ils restent justes quand on les inverse , ce qui est remarquable et donc il faut entendre "justes" au sens de "parfaits".
Je ne le sais pas de source sure mais cela me parait très possible!


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 04-12-2016 :

Bonjour indalico77

Merci pour votre commentaire.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Papo a écrit le 05-10-2016 :

Bonjour, merci pour votre site qui est une mine d'information.
Si ça vous intéresse j'ai réalisé ce tableau d'intervales qui les détaille en les ramenant à leur valeur en terme de Comma de Holder (pour rappel, 1/53eme d'un octave).
C'est une vision que je n'ai pas trouvé ailleurs sur le net mais qui me semble pertinente d'un point de vue théorique au moins dans la mesure où ça justifie l'existence de notes exotiques telles que les Bbbbb et autres F###.


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 15-10-2016 :


Bonjour Papo

Merci pour ce commentaires. très intéressant, il va falloir que je fasse des articles sur les différents types de comma dès que j'aurais le temps.

Encore merci,
Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Véronique Tardif a écrit le 26-09-2016 :

Bonjour

Votre site est bien construit.
Petit info supplémentaire : les 4te , 5te, 8v ont été qualifiés de "Juste" car ils restent identiques que ce soit dans une gamme majeure ou une gamme mineure.
Ce n'est donc pas en les écoutant que nous pouvons déterminer si la gamme est majeure ou mineur.
Ex : do majeur : do ré mi fa sol la si do
do mineur : do ré mib fa sol lab sib do (mode mineur naturel sans la 7ème de sensible , soit comme il était à l'origine , appelé aussi mode éolien)
Fa sol do restent donc identiques dans les 2 gammes.
Comme je l'ai dit plus haut ce n'est donc pas en les écoutant que nous pouvons déterminer si la gamme est majeure ou mineur.
Par contre on remarque que la tierce , la sixte et la septième (sans la sensible)
Changent (tous affectés d'un B ils deviennent mineures ) . C'est donc grâce à ces intervalles que l'ont pourra entendre que la gamme est majeure ou mineure.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
JANKOVIC a écrit le 16-09-2016 :

Bonjour. Merci beaucoup pour ce site qui permet aux élèves de mon école de musique de s'entraîner... Une petite explication sur la question des intervalles justes, ou bien majeurs/mineurs: la raison est bien de l'ordre de la physique acoustique. Les intervalles justes correspondent exactement aux fréquences des harmoniques, alors que les intervalles Majeurs ou mineurs créent des "affects" par leur décalage avec la fréquence de l'harmonique le plus proche (ce qui me faisait dire quand j'étais petit que l'accord parfait mineur -à cause de la 3ce mineure- était "triste" par rapport à l'accord parfait Majeur): or il existe bien une 3ce "juste" entre la 3ce mineure et la 3ce Majeure: elle s'appelle en réalité la tierce neutre et était utilisée dans le baroque, et on la retrouve encore aujourd'hui dans le Blues. Elle ne correspond à aucune note sur le clavier d'un piano accordé au tempérament égal mais peut être jouée sur les instruments créant leurs notes (violon, trombone...) ou permettant de les "tirer". Pareil pour la 6xte: la 13ème harmonique à partir d'un DO grave (pour le prendre comme exemple) donne une fréquence située très exactement entre le LA et le LAb (6xte Maj ou min). La guerre continue aujourd'hui pour l'intervalle de 9ème, parce que certains musiciens la jouent un peu basse, à l'octave de la 2de Maj (8ve + 1 ton) alors que d'autres l'entendent "juste" parce qu'ils la jouent à la hauteur exacte de la 9ème harmonique (qui correspond à la 5te de la 5te). La 2de Maj est en général jouée un peu plus basse que cette fréquence, ce qui justifierait qu'elle ne soit pas "juste", alors qu'à mon humble avis, la 9ème mériterait de l'être.... Encore merci pour votre site!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Danièle a écrit le 22-08-2016 :

Je crois comprendre pourquoi les quartes et les quintes (et bien évidemment aussi l'unisson et l'octave) ne peuvent être dites majeures ou mineures : c'est tout simplement parce qu'on ne peut pas le déterminer. En effet, de la tonique à la quarte, il y a toujours 2 tons et demi (qu'on soit en majeur ou en mineur). De la même façon, e la tonique à la quinte, il y a toujours 3 tons et demi (qu'on soit en majeur ou en mineur). Ainsi une quarte ou une quinte ne permettent pas de déterminer si on se trouve en mode mineur ou en mode majeur (pas plus que ne le permettent l'unisson et l'octave).
Faute de pouvoir les qualifier de mineures ou majeures, on dit qu'elles sont justes car elles respectent le juste intervalle de 0 (unisson) ou 2,5 (quarte) ou 3,5 (quinte) ou 6 (octave) tons.
Simple ;)


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 25-08-2016 :

Bonjour Danièle, merci pour votre commentaire. Je ne peut pas vous dire si votre raisonnement est correct, mais ce qui est certain c'est que les unisons, octaves, quartes et quintes ne peuvent pas êtres ni majeurs ni mineurs.

Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Vincent a écrit le 04-07-2016 :

Bonjour,

Pour moi, on parle de quinte juste car les gammes ont été construites dans l'Antiquité afin de rendre la quinte juste. Voir l'article de Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_pythagoricien#Construction

En particulier, il y a 12 demi-tons dans une octave car l'intervalle de la quinte (3/2) a la puissance 12 (ce qui donne 129.75 environ) est très proche d'une puissance de 2 (128) qui correspond à la fondamentale. Et cela n'est pas vrai pour tout autre nombre entier "pas trop grand" (en clair, si on avait 11 ou 13 intervalles par exemple, la quinte ne sonnerait pas juste). Ainsi, par construction, une quinte est très proche de la justesse. La quarte étant l'inverse de la quinte, elle est tout aussi juste. Pour les autres notes par contre, la justesse est plus approximative par rapport à l'harmonique...

Autre lien wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gamme_temp%C3%A9r%C3%A9e#Comparaison_de_3_syst.C3.A8mes_de_division_de_l.27octave Regardez les écarts à la justesse des différents intervalles en terme de fréquences : seules la quinte et la quarte (et bien sur l'unisson et l'octave) sont presques parfaitement justes.


2 réponse(s) :
Vincent a répondu le 04-07-2016 :

Complément de mon commentaire précédent : à y regarder de plus près, il semble bien que la seconde soit également juste. La question qui se pose est donc pourquoi n'est-elle pas considérée comme telle dans la qualification des intervalles... Peut-être parce qu'elle joue un rôle plus faible dans l'harmonique (une seconde mineure sonne moins faux qu'une quinte diminuée). Bref, prenez mon commentaire précédent avec des pincettes, mais cela m'avait été expliqué par un prof de physique mélomane !


Louis Antoine a répondu le 09-10-2017 :

Bonjour,

Au début, je pensais comme toi et comme toi je me demandais pourquoi la seconde n'était pas qualifiée de juste, puisque 2 demi-ton tempérés correspondent presque exactement à une seconde "pure" (définie par le rapport 9/8 et qui vaut donc 2,04 demi-tons tempérés).

J'ai maintenant (jusqu'à nouvel ordre ?) acquis la conviction que le terme "juste" n'a rien à voir avec cela. La quinte est à mon sens dite "juste" car c'est la note qui "sonne le mieux avec" la note de référence, après l'unisson et l'octave. La quinte correspond en effet à la 3ème harmonique ramenée à l'octave (intervalle de 3/2). Quant on pince une corde, on entend la fondamentale (1er harmonique) puis l'octave (2e harmonique) puis la quinte (3e harmonique). C'est donc bien l'intervalle 3/2 qui est qualifié de "juste" et son approximation tempérée n'a rien à voir dans l'histoire.

La quarte (rapport 4/3) est dite juste aussi car elle est le renversement de la quinte. Pour le dire autrement, la quinte de la quarte est l'octave (4/3 * 3/2 = 2).

Les autres intervalles ne sont pas dits juste car ils sont moins consonants à notre oreille (tierce et sixte = consonance dite "douce" contrairement à la consonance "forte" de la quinte), voire même dissonants (seconde et septième).

Ensuite, mais c'est une autre question, il est vrai que la division de l'octave selon Pythagore est construite par quintes successives (justement parce que c'est la note la plus consonante après l'octave). La quinte (rapport 3/2), en plus d'être intrinsèquement juste, tombe également juste dans la division de l'octave de Pythagore puisque celle-ci a été construite sur base des quintes. Dans la division de Pythagore, comme on le voit sur ton lien Wikipedia, la quinte tombe - forcément - parfaitement juste.

Enfin, quand on tempère les 12 subdivisions de l'octave (égalisation des rapports entre chaque note), la quinte continue à tomber presque sur la quinte pure. Sur un piano, la quinte est à 7 demi-tons tempérés, alors que la quinte pure est à 7,02 demi-tons.

Bref, il ne faut pas confondre "juste" et "pure":

- Un intervalle est dit pur quand le rapport des fréquences est une fraction de deux nombres entiers, càd un rapport entre deux harmoniques. Dans la division tempérée de l'octave, la seconde, la quarte et la quinte tombent presque exactement sur la seconde, quarte resp. quinte "pure".

- Un intervalle est dit juste si les deux sons sont très "consonants" pour notre oreille (i.e. notre cerveau)... un intervalle pur n'est pas forcément juste!

Je suis un guitariste débutant (depuis un an). Je n'avais jamais touché un instrument avant. Je me suis intéressé récemment à la théorie musicale, en partant de la question "mais pourquoi 12 demi-tons ? et pourquoi 7 notes naturelles ?"... Je ne pensais pas que cette question m'emmènerait aussi loin! Mais tout ça pour dire que je ne suis pas certain de ce que je dis :) Si quelqu'un de calé veut me corriger, merci à lui!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
GEDIN a écrit le 15-06-2016 :

Bonjour
Dans votre site, par ailleurs fort intéressant, je ne trouve rien sur la méthode à appliquer pour reconnaître et mémoriser les intervalles harmoniques.Malgré de nombreuses recherches, je n'ai rien trouvé sur aucun site.
Je maîtrise les intervalles mélodiques ascendant et descendant mais je sui perdu dès que j'entends 2 sons en même temps.
Que me conseillez-vous? Merci d'avance car cela peut m'aider à réussir mon examen en harmonie Jazz où j'aurai une épreuve de reconnaissance harmonique.
Cordialement
Christian


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 23-06-2016 :

Bonjour Christian,

Effectivement. je ne sais pas trop comment vous conseiller pour parfaire votre oreille harmonique, si vous trouvez des pistes alors je suis preneur...Cordialement. Christophe


Répondre à ce(s) commentaires(s)
nicolas a écrit le 28-04-2016 :



Bonjour, l'intervalle do bémol ré dièse existe t-il ?

ou sol bémol la dièse ?

est- ce un intervalle sur augmenté ?

si oui dans quel cas (rare) est il utilisé ?

merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 23-06-2016 :

Bonjour Nicolas, désolé je recommence ma réponse:

Tous les intervalle d'une gamme majeure en partant de la tonique sont soit justes soit majeurs, donc:

Do - Ré : seconde majeure
Do - Ré# : seconde augmentée
Dob - Ré#: seconde sur-augmentée


Sol - La: seconde majeure
Sol - La# : seconde augmentée
Solb- La#: seconde sur-augmentée

je n'ai pas d'exemple de seconde sur-augmentée

cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Laulau1408 a écrit le 23-02-2016 :

Il me semble qu'il y est une erreur c'est marqué dans le dernier exercices que do et mi bémol sont une tierce mineure mais moi je dirais plus tierce diminué AIDER MOI SVP


3 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 05-03-2016 :

Bonjour Laulau1408,

L'intervalle DO/MIb est bel et bien une tierce mineure:

DO - MI : 3ce majeure
DO - MIb : 3ce mineure
DO - MIbb : 3ce diminuée


laulau1408 a répondu le 19-03-2016 :

je n'ai toujours pas compris dsl prenez un autre exemple


apprendrelesolfege.com a répondu le 21-03-2016 :

laulau1408, relisez attentivement l'article Les intervalles, vous comprendrez que:

Tous les intervalles d'une gamme Majeure en partant de la tonique sont soit justes soit majeurs, exemple avec la gamme de DO MAJEUR

do/do : unisson juste
do/ré : seconde majeure
do/mi : tierce majeure
do/fa : quarte juste
do/sol : quinte juste
do/la : sixte majeure
do/si : septième majeure
do/do : octave juste

Donc à partir de ce constat:

DO - MI : 3ce majeure (2 tons)
DO - MIb : 3ce mineure (1,5 tons)
DO - MIbb : 3ce diminuée (1 ton)

voili voilou...


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Pages des commentaires suivants : 12345

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated