Le triple dièse

Le triple dièse

Le triple dièse est une altération qui modifie la hauteur du son de la note qu'il précède. Toutes les explications en image et en musique. Découvrez quelques œuvres célèbres du grand répertoire utilisant le triple dièse.

Publicité

Définition

Le triple dièse est une altération qui augmente le son de la note qu'il précède de trois demi-tons.

Autrement dit, le triple dièse augmente le son de la note d'un ton et demi.

Autant vous dire tout de suite que c'est une altération extrêmement rare... Vous pourrez voir quelques exemples à la fin de cet article.

À quoi ressemble le triple dièse ?

Voici comment est symbolisé le triple dièse sur une partition de musique :

triple dièse

Le triple dièse est symbolisé par un dièse et un double dièse côte à côte.

Exemple

Voici un SOL triple dièse, qui comme toute altération, se place avant la note altérée :

SOL triple dièse

Étant donné qu'il y a un ton et demi entre SOL et LA dièse, jouer un SOL triple dièse revient à jouer un LA dièse sur un piano, car cette altération augmente le son de trois demi-tons :

SOL triple dièse sur un piano

Œuvres célèbres utilisant le triple dièse

Fugue n°34 pour Piano Op.36, Anton Reicha

La Fugue n°34 du recueil 36 Fugues pour Piano Op.36 du compositeur Anton Reicha (1770-1836) comporte un DO triple dièse à la mesure 56 (à la main gauche).


Fugue n°34 pour Piano Op.36, Anton Reicha
(source)

Si vous connaissez un extrait musical libre de droit concernant cette fugue de Reicha, n'hésitez pas à me contacter.

Étude n°10 (12 Études dans tous les tons mineurs Op.39, Charles-Valentin Alkan

L'étude n°10 issue des 12 Études dans tous les tons mineurs Op.39 de Charles-Valentin Alkan (1813-1888) comporte un FA triple dièse (vers la fin de l'étude) :

Étude n°10 (12 Études dans tous les tons mineurs Op.39, Charles-Valentin Alkan
(source)

Sonate n°2 pour clarinette en FA dièse mineur Op.49, Max Reger

Le dernier mouvement de la Sonate n°2 pour clarinette en FA dièse mineur Op.49 du compositeur Max Reger (1873-1916) comporte un FA triple dièse (vers la fin du mouvement) :

Sonate n°2 pour clarinette en FA dièse mineur Op.49, Max Reger
(source)

Si vous connaissez d'autres exemples de triples altérations, n'hésitez pas à me contacter.

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé