La syncope

Publicité

Définition de la syncope

En théorie musicale, une syncope est une note commençant sur un temps faible ou sur la partie faible d'un temps et qui se prolonge sur le temps fort suivant ou bien sur la partie forte du temps suivant.

Lorsque les syncopes sont utilisées, on emploie aussi les expressions de rythmes syncopés ou d'écriture syncopée.

Voilà! tout est dit... Cela nécessite d'être à l'aise avec les notions de temps forts et de temps faibles.

Temps forts et temps faibles

Rappels :

Mesure à 4 temps : Les temps forts sont sur les 1er et 3e temps, et les temps faibles sont sur les 2e et le 4e temps :


Mesure à 3 temps : Les temps fort sont sur le 1er, et les temps faibles sont sur les 2e et le 3e temps :


Mesure à 2 temps : Le temps fort est sur le 1er, et le temps faible est sur le 2e :


Mesure à 1 temps : Le temps fort est sur le 1er, et il n'y a aucun temps faible :


La partie forte du temps est située sur la première partie du temps, le reste du temps est faible, exemple :
Parties fortes du temps

Exemple de syncopes

Syncopes dans une mesure à chiffrage de mesure 4/4

Exemples de syncopes dans une mesure à 4/4 :
Dans cet exemple musical, tous les SOL sont des syncopes.


Syncopes dans une mesure à chiffrage de mesure 3/4

Exemples de syncopes dans une mesure à 3/4 :
Dans cet exemple musical, toutes les notes SOL sont des syncopes.


Exemples célèbres de syncopes

Voici des exemples célèbres de l'utilisation de syncopes :

Mozart, symphonie n°25

Le tout début du premier mouvement de la symphonie n°25 K183 en SOL majeur de Mozart commence par des syncopes. Cet extrait libre de droits a été enregistré à Berlin, le 20 décembre 1950 sous la direction de Otto Klemperer par l'orchestre RIAS-Symphonie-Orchester Berlin (source, licence CC BY-NC-SA 4.0 - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International)


Ce n'est certainement pas la meilleure version de cette symphonie, mais j'espère que vous apprécierez l'aspect historique de cet extrait.

Mozart, la « Gran Partita »

Le troisième mouvement (Adagio) de la Sérénade n° 10 en SI bémol majeur « Gran Partita » K. 361 (K. 370a) de Mozart comporte de nombreuses syncopes dans l'accompagnement :

Extrait du troisième mouvement (Adagio) de la Sérénade n° 10 en SI bémol majeur « Gran Partita » K. 361 (K. 370a) de Mozart

Cette sérénade est une œuvre pour douze instruments à vent et contrebasse :

- 2 hautbois
- 2 clarinettes
- 2 cors de basset
- 2 bassons
- 4 cors
- 1 contrebasse (parfois remplacée par un contrebasson)

Vous remarquerez l'utilisation du le cor de basset dans l'orchestration. Le cor de Basset fait partie de la famille des clarinettes et qui sonne une tierce en-dessous de la clarinette en LA. A l'origine la forme de cet instrument était courbée, mais le cor de basset moderne ressemble à s'y méprendre à une petite clarinette basse.

Un cor de basset datant aux alentours de 1790 par le facteur Hammig :

Cor de basset par Hammig vers 1790

Je tenais vraiment à vous montrer cet instrument tant je le trouve assez marrant.

Et voici le cor de basset moderne :

Cor de basset moderne

Comment jouer une syncope ?

Pour jouer une syncope, l'astuce dans un premier temps est de jouer les notes sans les liaisons, et une fois que le rythme est bien intégré et bien compris, alors vous pouvez rajouter les liaisons.

Exemple sans liaison :


Rajoutons les liaisons pour avoir nos jolies syncopes :


Maintenant, imaginons que vous voulez jouer ceci (syncopes sur les parties faibles des temps) :


Il faut que vous imaginiez jouer la décomposition suivante :
Comment jouer une syncope

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé