Cadence plagale

Publicité

La cadence plagale est un enchainement d'accords à caractère conclusif. L'enchainement d'un accord de degré IV suivi d'un accord de degré I forme une cadence plagale. Cette cadence est un héritage des musiques modales (musiques grégoriennes). Dans la musique tonale, cette cadence à un caractère moins conclusif que la cadence parfaite.

Enchainement d'accords : IV -> I (accords non renversés la plupart du temps)

Exemple :

La cadence plagale

Exemples de cadences plagales dans les œuvres célèbres

Voici quelques exemples de cadences plagales :

Choral Hallelujah, Haendel

Le choral intitulé Hallelujah, qui est le final de la deuxième partie de l'oratorio Le Messie, pour chœur, solistes et orchestre, composé par Georg Friedrich Haendel, comporte une cadence plagale :


Extrait sonore libre de droits, enregistré par le Royal Philharmonic Orchestra and Chorus, sous la direction de Sir Thomas Beecham source, licence Non-PD US)

Debussy, la fille aux cheveux de lin

La fille aux cheveux de lin de Claude Debussy, comporte au tout début une cadence plagale :


Extrait sonore libre de droits, enregistré par le pianiste Ivan Ilić (source, licence CC BY-NC-ND 3.0)

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé