Le contretemps

Définition du contretemps

Un contretemps est un son qui commence sur un temps faible et qui ne se poursuit pas sur le temps suivant (sinon cela serait une syncope), ou qui commence sur la partie faible d'un temps sans se poursuivre sur le temps fort suivant (sinon cela serait également une syncope).

Exemples de contretemps

Contretemps sur des temps faibles

Voici un exemple avec des contretemps sur des temps faibles :


Dans l'article Les temps forts et les temps faibles, vous apprendrez qu'une mesure à quatre temps et ayant pour chiffrage de mesure chiffrage de mesure 4/4 comporte dans l'ordre :
1) Un temps fort
2) Un temps faible
3) Un temps fort
4) Un temps faible

Dans l'exemple ci-dessus, les notes sont bien des contretemps car elles commencent toutes sur un temps faible (2e ou 4e temps) et quelles ne se prolongent pas sur le temps suivant. Vous remarquerez le terme italien Allegro Moderato qui indique que le tempo doit être modérément rapide.

Contretemps sur les parties faibles du temps

Voici un exemple avec des contretemps situés sur les parties faibles du temps :


Rappel: La partie forte du temps est située là où est située la pulsation, le reste du temps est faible.

Différence entre contretemps et syncopes

La différence entre un contretemps et une syncope est que cette dernière se prolonge sur le temps suivant :


Exemples célèbres de contretemps

Beethoven, Symphonie n° 3 (Finale. Allegro)

Le quatrième mouvement intitulé Finale de la Symphonie n° 3 en mi bémol majeur de Ludwig van Beethoven comportent des contretemps :


Cet extrait libre de droits du Finale de la Symphonie n° 3 en mi bémol majeur de Ludwig van Beethoven a été enregistré par le Czech National Symphony Orchestra (source, licence Creative Commons Attribution 3.0).

Requiem, Wolfgang Amadeus Mozart

L'introduction du Requiem en ré mineur K. 626 de Wolfgang Amadeus Mozart comporte également des contretemps :


Cet extrait libre de droits a été enregistré en 1951 par l'orchestre Wiener Philharmoniker sous la direction de Josef Krips (source, licence Creative Commons Zero 1.0).
Vous remarquerez l'indication Adagio ainsi que l'utilisation de cors de basset dans l'instrumentation.

Sonate pour violoncelle n°1 en mi mineur op. 38, Johannes Brahms

Le premier mouvement Allegro non troppo de la Sonate pour violoncelle n°1 en mi mineur op. 38 de Johannes Brahms comporte des contretemps dans l'accompagnement au piano :


Cet extrait libre de droits a été enregistré par Wendy Warner au violoncelle et par Eileen Buck au piano (source, licence Creative Commons Attribution Non-commercial No Derivatives 3.0).

Vous remarquerez l'indication Allegro non troppo, ainsi que l’accompagnement au piano qui ne comporte exclusivement que des contretemps.

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé