Le bâton de pause

Publicité

En théorie de la musique, le bâton de pause est une figure de silence pendant laquelle aucun son ne doit être joué.

Le bâton de pause est symbolisé comme ceci :

baton de pause


Le bâton de pause est un reliquat de la notation carrée de la fin du Moyen Âge, cette figure de silence n'est presque plus utilisée depuis le XVIIe siècle.

Durée du bâton de pause

Le bâton de pause vaut 2 pauses, ou 4 demi-pauses, ou 8 soupirs, ou 16 demi-soupirs, ou 32 quarts de soupir, ou 64 huitièmes de soupir, ou 128 seizièmes de soupir.

durée du bâton de pause

Équivalence du bâton de pause en figure de note

Le bâton de pause à la même durée que la figure de note nommée la note carrée que voici :

note carrée

Combien de temps vaut un bâton de pause ?

La durée du bâton de pause dépend du chiffrage de mesure, mais dans tous les cas, le bâton de pause vaut 2 pauses, ou 4 demi-pauses, etc...

Sans le chiffrage de mesure et le tempo, il est impossible de déterminer la durée du bâton de pause.

Voici quelques exemples :

Exemples

Josquin des Prés


Voici un exemple d'un bâton de pause dans un chiffrage de mesure à 4/2, il s'agit du Canon pour 2 flûtes à bec ténor de Josquin des Prés (1450-1521), extrait du recueil Dodecachordon de Henricus Glareanus. Ce duo a été retranscrit en notation moderne depuis la notation neumatique. Si parmi vous, quelqu'un retrouve le manuscrit original, n'hésitez pas à me faire signe (mais il faut savoir lire les neumes...).


Vous remarquerez l'utilisation de la figure de note nommée la note carrée dans la dernière mesure de cet extrait musical.

Richard Wagner; Prélude de L'Or du Rhin

Le bâton de pause, placé au centre d'une mesure, et associé à un nombre, indique un nombre de mesures en silence consécutives à compter, dans l'exemple ci-dessous, il y a 4 mesures de silence que devra compter le corniste :

Prélude de L'Or du Rhin de Richard Wagner, 1959 par l’orchestre Vienna Philharmonic sous la direction de Sir Georg Solti

Cet extrait du prélude de Das Rheingold de Richard Wagner, a été enregistré en 1959 par l’orchestre Vienna Philharmonic sous la direction de Sir Georg Solti (source, licence Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 3.0 United States).

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé