L'enharmonie

L'enharmonie

L'enharmonie : Explication, définition et exemples sonores. Comprenez enfin pourquoi un DO dièse ne sera jamais un RÉ bémol, et pourquoi les compositeurs vous embêtent avec un SI dièse alors qu'un DO serait plus simple.

Publicité

Je vais vous présenter une notion avec un drôle de nom : l'enharmonie

J'ai écrit la définition de l'enharmonie quelques part sur l'une des centaines de pages de ce site internet, mais j'ai décidé de lui dédier un article complet car l'enharmonie le mérite bien.

Définition de l'enharmonie

L'enharmonie désigne deux notes de musique de noms différents mais ayant la même hauteur de son. Deux notes formant une enharmonie sont nommées notes enharmoniques. Exemple de notes enharmoniques :

Exemples de notes enharmoniques

C'est bien beau, mais pourquoi en faire tout un fromage et surtout pourquoi écrire tout un article sur l'enharmonie ?

Et bien tout simplement pour répondre aux questions très fréquentes telles que :

  • Pourquoi s’embêter avec un SI♯ alors qu'un DO serait plus simple ?
  • Un DO♯ ? C'est comme un RÉ♭ , non ?

Un DO♯ ? C'est comme un RÉ♭ , non ?

Non, non, un DO dièse n'est et ne sera à son grand désespoir jamais un RÉ bémol. Mais pourquoi ? La réponse est très simple :

Un DO dièse est un DO dièse.
Un RÉ bémol est un RÉ bémol.

Imaginez un peu si l'on remplaçait tous les RÉ bémols par des DO dièses, ce serait la catastrophe, surtout pour les gammes contenant des RÉ bémols, cela donnerait des gammes complétement absurdes, aberrantes, biscornues, cocasses, déraisonnables, voir même irrationnelles et saugrenues :

Utilité de l'enharmonie

Mais je suis d'accord avec vous que pour jouer un DO dièse sur un piano qu'il faille effleurer la touche du RÉ bémol, ou l'inverse, bref...

Pourquoi s’embêter avec un SI♯ alors qu'un DO serait plus simple ?


Malheur à qui considérera un SI♯ comme un vulgaire et simple DO

Un SI♯ restera à jamais un SI♯, bien que pour le jouer sur un piano, cela vous conduira tout simplement à frapper la touche du DO, car n'oubliez pas qu'il n'y a qu'un demi-ton entre SI et DO et que le dièse hausse le son de la note d'un demi-ton (ouf, c'est dit...).

Imaginez un seul instant la tête de la gamme, certes peu usitée, de DO dièse majeur si l'on remplaçait le SI dièse par un DO, mais quelle horreur absolue !

Utilité de l'enharmonie

Les gammes enharmoniques

Les gammes enharmoniques sont des gammes qui sonnent de façon identique mais qui n'ont pas le même nom, vous trouverez la liste complète de ces gammes dans l'article Les gammes enharmoniques.

Voici un exemple de deux gammes enharmoniques :

Gamme de DO dièse Majeur
gamme de DO dièse majeur

Gamme de RÉ bémol Majeur
gamme de RÉ bémol majeur

Sur un clavier de piano, elles sonnent exactement de la même façon mais elles n'ont pas le même nom.

Liste de notes enharmoniques

voici la liste de toutes les enharmonies des notes de la gamme de DO majeur :

Enharmonies de la note DO : SI♯ et RÉ♭♭
enharmonies de la note DO

Enharmonies de la note RÉ : DO♯♯ et MI♭♭
enharmonies de la note RÉ

Enharmonies de la note MI : RÉ♯♯ et FA♭
enharmonies de la note MI

Enharmonies de la note FA : MI♯ et SOL♭♭
enharmonies de la note FA

Enharmonies de la note SOL : FA♯♯ et LA♭♭
enharmonies de la note SOL

Enharmonies de la note LA : SOL♯♯ et SI♭♭
enharmonies de la note LA

Enharmonies de la note SI : LA♯♯ et DO♭
enharmonies de la note SI

Pour les enharmonies de la gamme chromatique, je vous laisse méditer sur le sujet .

A quoi sert l'enharmonie ?

L'enharmonie peut servir lors des modulations (chargement de tonalité), car bien utilisées, les notes enharmoniques peuvent servirent en quelques sortes de pivots pour moduler d'une tonalité à l'autre.

Voici un exemple de modulation par enharmonie utilisant les septièmes de dominantes, accrochez-vous c'est un peu technique...

- Les 3 premiers accords sont en DO majeur, ce sont les trois accords parfaits majeurs caractéristiques du mode majeur (degrés I, IV et V)

- Le 3e et le 4e accord sont identiques d'un point de vue enharmonique (le FA devient MI♯ et le RÉ devient DO♯♯) et sont tous les deux des accords de septième de dominante mais dans des renversements différents et des tonalités différentes.

- Le 3e accord est un accord de septième de dominante à l'état fondamental en DO majeur
- Le 4e accord est le 2e renversement de l'accord de septième de dominante en FA♯ majeur

- Le dernier enchainement d'accords en FA♯ majeur (V I) est une cadence parfaite, donc il y a bien une modulation.

Une blague désobligeante au sujet de l'enharmonie ?



- Quelle est la différence entre un flutiste jouant un DO dièse et un flutiste jouant un RÉ bémol ?

- Un demi-ton !

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires
apprendrelesolfege.com a écrit le 28-02-2021 :

Ah bein tu sais, j'ai pas vraiment peur de publier ton commentaire si méprisant. Donc pour toi, est intelligent et digne de respect celui qui est irréprochable en orthographe? Cela manque de philosophie et de bienveillance...

Et en plus tu n'as pas tout à fait raison sur DO♯/RÉ♭ : il faut que tu précise le tempérament dans tes propos! (Gamme de Zarlino, gamme de Pythagore, gamme tempérée, etc...)


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Xavier a écrit le 08-10-2020 :

Ne serait-il pas plus rapide de dire que l'enharmonie existe car on a choisit le postulat que les notes doivent être uniques dans une même gamme (on ne peut pas avoir plusieurs DO, même avec des altérations différentes) ?
Ou alors peut-être que je n'ai rien compris...


3 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 08-10-2020 :

Pourquoi plus simple ? La définition de L'enharmonie est déjà très simple, l'enharmonie désigne deux notes de musique de noms différents mais ayant la même hauteur de son.


Xavier a répondu le 08-10-2020 :

Je parlais du pourquoi..."Pourquoi l'enharmonie", ou bien "Pourquoi do# est différent de ré♭"...

L'explication du pourquoi dans cet article est "parce que" !


apprendrelesolfege.com a répondu le 09-10-2020 :

Souvent, dans toutes les théorisations, la réponse "parce que" est fréquente

La théorie sert à nommer et à identifier les choses, il y a des bémols, il y a des dièses, et il y a des DO♯ et des RÉ♭, et pour deux noms de notes (DO♯ et RÉ♭) alors qu'elles se trouvent sur la même touche d'un piano, alors il faut bien un concept, celui de l'enharmonie.

la décomposition de l'octave en douze demis-tons résulte dans le fait qu'il y a des enharmonies, pourquoi on a diviser l'octave en 12 et non pas en 5? Certaines musiques le font, mais c'est un autre mode, l'enharmonie est un concept de la théorie de la musique occidentale.

un DO♯ sonne comme un RÉ♭ sur un piano, mais selon le tempérament, il y a (ou pas) une différence d'un comma entre ces 2 sons.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
best a écrit le 04-03-2020 :

comment s'appelle le mouvement :
mi# fa fa# sol sol# la si si# do do#

???


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 09-03-2020 :

Aucune idée ... Pourquoi une telle question ?
Répondre à ce(s) commentaires(s)
Coutil a écrit le 04-07-2017 :

Salut, j'ai beau me torturer les méninges je ne comprends pas la blague du flutiste. Aidez-moi svp.


3 réponse(s) :
Coutil a répondu le 04-07-2017 :

Ça y est, j'ai compris: grâce à ça.
Qu'est ce la veritable définition du demi-ton ?
C'est deux flûtes à l'unisson.


harold a répondu le 27-07-2017 :

Techniquement, il y a un coma d'écart entre un do# et un réb. Ce ne sont donc pas tout à fait les mêmes notes en théorie, même si elles le sont en pratique (ou le contraire… :)


apprendrelesolfege.com a répondu le 28-07-2017 :

En musique tonale, effectivement...


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé