Apprendre le solfège > Les hauteurs de sons > Les gammes

Les gammes

Gammes, définition

Une gamme est une succession de notes, une sorte d'échelle musicale. Ainsi il peut y avoir des gammes à huit sons (musique classique), mais également des gammes à 5 sons, 6 sons, etc...

Il existe une multitude de gammes, mais la musique occidentale ne se sert principalement que des gammes suivantes:

- La gamme Majeure
- La gamme mineure
- La gamme chromatique

Gamme Majeure

La gamme majeure est composée de la succession de tons et demi-tons suivante:

1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton

Exemple avec la gamme de Do majeur (jouée au piano forte):

noms des notes de la gamme de do majeur

Exemple avec la gamme de Ré majeur:

gamme de Ré majeur

Gammes Mineures

Il y a plusieurs sortes de gammes mineures:

- Gamme mineure naturelle
- Gamme mineure harmonique
- Gamme mineure mélodique ascendante
- Gamme mineure mélodique descendante

Gamme mineure naturelle

La gamme mineure naturelle est composée de la succession de tons et demi-tons suivante:

1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton

Gamme mineure naturelle

Gamme mineure harmonique

La gamme mineure harmonique est composée de la succession de tons et demi-tons suivante:

1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton et demi - 1/2 ton

Par rapport à la gamme mineure naturelle, la gamme mineure harmonique est obtenue en montant d'1/2 ton le degré VII

Gamme mineure harmonique

La gamme mineure harmonique, comme son nom l'indique, sera employée pour l'écriture d'accords (notes jouées en même temps).

La gamme mineure harmonique ne sonne pas très occidental en raison de la seconde augmentée (ici Lab - Si). Employée dans une mélodie, cela sonnerait oriental, c'est pour cela qu'existe les gammes mineures mélodiques ascendantes et descendantes (lire ci-dessous)

Gamme mineure mélodique ascendante

La gamme mineure mélodique ascendante est composée de la succession de tons et demi-tons suivante:

1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton

Par rapport à la gamme mineure naturelle, la gamme mineure mélodique ascendante est obtenue en montant d'1/2 ton le degré VI et le degré VII

La gamme mineure mélodique ascendante, comme son nom l'indique, sera employée pour l'écriture de mélodies ascendantes. Contrairement à la gamme mineure harmonique qui sonne orientale, celle-ci sonne nettement plus occidentale, c'est pour cela que les degrés VI et VII ont été altérés.

Gamme mineure mélodique ascendante

Gamme mineure mélodique descendante

La gamme mineure mélodique descendante est composée de la succession de tons et demi-tons suivante:

1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton

La gamme mineure mélodique descendante est en réalité la gamme mineure naturelle mais dans sa forme descendante.

Gamme mineure mélodique descendante

La gamme mineur mélodique descendante, comme son nom l'indique, sera employée pour l'écriture de mélodies descendantes.

Les degrés de la gamme

Comme la gamme majeure et la gamme mineure comportent sept sons différents (octave exceptée), on dit qu'il y a sept degrés.

Les degrés de la gamme sont représentés par des chiffres romains: I - II - III - IV - V - VI - VII

Chaque degré a un nom, les voici:

I : La tonique
II : La sus-tonique
III : La médiante
IV : La sous-dominante
V : La dominante
VI : La sus-dominante
VII : La Sous-tonique ou la sensible

Exemple avec la gamme de do

Les degrés de la gamme de do

Petites précisions au sujet du degré VII qui peut être qualifiée de sous-tonique ou de sensible:

- Le degré VII est nommé sous-tonique seulement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième mineure.
- Le degré VII est nommé sensible ou note sensible seulement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième majeure.

Plus de précisions sur l'article La sensible.

Pourquoi des gammes majeures et mineures?


La gamme majeure et les gammes mineures ne sont ni plus ni moins que des modes, c'est-à-dire des façons de répartir les tons et demi-tons dans une octave, un mode est une échelle de hauteurs de notes si vous préférez...
La musique occidentale et la musique classique ont adopté le mode majeur et le mode mineur comme modes préférés pour écrire de la musique.

Le mode majeur correspond à l'ancien mode de DO appelé autrement mode lydien ou mode ionien.
Le mode mineur naturel correspond à l'ancien mode de LA appelé autrement mode hypodorien ou mode éolien.

Le mode majeur et le mode mineur ont donc au fil du temps été largement adoptés par l'occident.

Mais le mode mineur naturel (mode de LA) est assez différent du mode majeur (mode de DO) c'est pour cela qu'existe le mode mineur harmonique, pour imiter le mode majeur avec le degré VII altéré, ainsi la gamme majeure et la gamme mineure harmonique ont toutes les deux une sensible, c'est-à-dire un degré VII qui est à un demi-ton de l'octave (1/2 ton plus bas que le degré I, SI est la sensible de la gamme de do majeur ou de Do mineur)

Voilà, avec la gamme mineur harmonique il est possible d'écrire de la musique dans un mode autre que le mode majeur mais qui ressemble au mode majeur grâce à la note sensible. MAIS le problème avec ce mineur harmonique c'est que dans l'écriture de mélodies, l’enchainement du degré VI au degré VII (lab - si bécarre dans do mineur) sonne vraiment trop oriental et très peu occidental, c'est pour cela que le mineur mélodique ascendant et descendant seront utilisés pour les mélodies alors que le mineur harmonique sera lui utilisé pour les accords.

On récapitule:

- Gamme majeure: mode de DO, l'occident a privilégié ce mode de DO

- Gamme mineure mélodique naturelle: mode de LA, autre mode privilégié par l'occident ayant une couleur plus sombre.

- Gamme mineure harmonique: pour construire les accords de la gamme mineure, mais sonne oriental pour les mélodies.

- Gammes mineures mélodiques ascendantes et descendantes: pour la construction des lignes mélodiques en mode mineur, pour éviter le coté oriental du mineur harmonique.

Voilà, j'espère que c'est à peu près clair, et ce n'est qu'un tout petit résumé de l'histoire de l'évolution de la musique tonale et de la musique classique...

La tonalité

La tonalité est la gamme avec laquelle est écrite un passage musical. Si un passage musical utilise la gamme de DO majeur alors la tonalité de de cet extrait est DO majeur. La tonalité peut changer en cours de route, c'est souvent le cas et l'on parle de modulations de d'emprunts.

Entrainez-vous

Une gamme majeure est elle composée de:

1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton 1 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1 ton - 1 ton - 1/2 ton 1 ton - 1/2 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1/2 ton - 1 ton - 1/2 ton de tout et de rien

Le degré I d'une gamme est il:

La sus-tonique La médiante La sous-dominante La sus-dominante La tonique La sensible La dominante

Le degré IV d'une gamme est il:

La médiante La sous-dominante La sus-tonique La sus-dominante La tonique La sensible La dominante

Le degré V d'une gamme est il:

La médiante La sous-dominante La sus-dominante La tonique La sensible La dominante La sus-tonique

Quelle est la dominante de Do majeur

do mi fa sol la si do

Quelle est la tonique de Do majeur

do mi fa sol la si do

Quelle est la dominante de La mineur

do mi fa sol la si do

Quelle est la sous-dominante de Ré majeur

do mi fa sol la si do

Quelle est la note sensible de Do majeur

do mi fa sol la si do


Les articles de cette section intitulée Les gammes:

Les gammes majeures

Les gammes majeures

Présentation des quinze gammes majeures en image et avec toutes les altérations. Apprenez toutes les gammes majeures grâce à cet article, et apprenez quelques gammes un peu spéciales, telle que la gamme de Fa bémol majeur. Lire la suite...

Les gammes mineures

Les gammes mineures

Les gammes mineures: Présentation de toutes les gammes mineures (gammes mineures naturelles, gammes mineures harmoniques, gammes mineures mélodiques ascendantes et descendantes) Lire la suite...

Gammes relatives mineures

Gammes relatives mineures

Gammes relatives mineures, explication au sujet des relations entre gammes majeures et gammes mineures en solfège. Retrouvez également ici la liste complète des gammes relatives majeures et mineures. Lire la suite...

Gammes relatives majeures

Gammes relatives majeures

Gammes relatives majeures, description et explications. Apprenez comment trouver simplement le nom de la gamme relative majeure à partir du nom de la gamme mineure. Lire la suite...

Nombre d'altérations et noms des gammes

Nombre d'altérations et noms des gammes

Nombre d'altérations et noms des gammes: Apprenez comment trouver le nom d'une gamme en fonction du nombre d'altérations en utilisant l'ordre des bémols et l'ordre des dièses Lire la suite...

Les gammes enharmoniques

Les gammes enharmoniques

Les gammes enharmoniques, définition et explications en image et en musique. Liste complète de toutes les gammes enharmoniques et apprenez à les reconnaitre dans une partition. Lire la suite...

La sensible

La sensible ou note sensible

La sensible ou note sensible, explications et exemples en musique et en image. Utilisations et exemples de la note sensible en musique tonale en fonction des règles d'écriture et de composition. Lire la suite...

Tonalités homonymes

Tonalités (gammes) homonymes

Tonalités homonymes et gammes homonymes: définition, exemples et explications en image et en musique. Consultez la liste complète des toutes les gammes et tonalités homonymes Lire la suite...

Autres articles pouvant vous intéresser:


Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège


Vos commentaires
saxo tenor a écrit le 04-11-2018 :

Bonjour

Une gamme X7b13 c'est bien: 1 3 5 b7 9 b13 ?

merci beaucoup de votre réponse


1 réponse(s) :
https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 07-11-2018 :

Aucune idée...je ne connais pas cette notation...Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
kevin a écrit le 20-10-2018 :

BOnjour, je suis autodidacte, quand j'ai du temps je joue un peu de piano (environ 1h/jour) plus ou moins.
Je fais des exos simples, j'apprends quelques accords, lecture de notes/partition, les gammes, en dehors de ça, j'essaye de jouer aussi quelques morceaux qui me plait même si je galère lol. Mais juste pour le plaisir d'entendre les notes et m'amuser. Bref j'ai bien compris qu'il faut les bonnes bases et tout même si c'est long, barbant, avec l'impression d'être à l'école (j'ai 34 ans) :D je remarque que mon 'jeu' s'améliore largement et assez vite grâce à ces dernières.
Pour en venir je voulais savoir pour les gammes, quelles sont celles qui faut absolument apprendre et environ combien ? plus ou moins. Je ne compte pas composer des morceaux en tout cas pour le moment :)


1 réponse(s) :
https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 22-10-2018 :

Bonjour

J'ai envie de vous répondre qu'il est préférable de connaitre toutes ses gammes.

Mais vous pouvez commencer par celles qui comportent quatre altérations et moins, c'est déjà pas mal...

Et si un jour vous voulez jouer une étude de Chopin avec 6 bémols, alors il sera préférable de travailler la gamme correspondante avant de vous lancer dans cette étude.

Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Gauthirr a écrit le 04-08-2018 :

Bonjour
Est il nécessaire d'apprendre toutes les gammes pour COMPOSER?
Merci


1 réponse(s) :
https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 05-08-2018 :

Bonjour

Oui et non...essayez de composer dans une gamme majeure simple (Do majeur ?)puis dans une gamme mineure simple (La mineur?)pour commencer.

Les gammes sont toutes construites de la même façon, seul le nombre d’altération change.

N'hésitez pas à lire les articles de la catégorie Apprendre à composer de la musique

courage


Répondre à ce(s) commentaires(s)
FREDERIC a écrit le 02-06-2018 :

Bonjour Monsieur, Je ne sais pas si je suis dans le bon blog mais je cherche à savoir comment on construit une gamme
harmonique majeure ? Merci de votre réponse.


3 réponse(s) :
https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 03-06-2018 :

Bonjour

La gamme majeure harmonique n'existe pas, vous pensez certainement aux gammes mineures harmoniques...N'hésitez pas à lire l'article Les gammes mineures

cordialement


FREDERIC a répondu le 06-06-2018 :


Bonjour, je demandais la construction d'une gamme harmonique Majeure. Vous me dites dans ma boite mails qu'une réponse m'atend, je ne trouve rien. Peut être que j'ai rien compris à votre système de communication. Si vous le voulez bien j'aimerai trouver ma réponse. Je suis allé au chapitre des gammes, je n'y ai rien trouver de nouveau depuis le 02.06
Aidez moi a devenir + observateur. Bonne fin de journée et merci


https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 06-06-2018 :

Bonsoir, ma réponse est juste au dessus votre dernier commentaire.

Je vais développer un peu...:

A mon sens la gamme majeure harmonique n'existe pas, ou bien il aurait fallu la nommer autrement, car la le concept de gamme mineure harmonique vient du fait qu'il y a 3 types de mineurs:
- mineur naturel (identique au mineur mélodique descendant)
- mineur mélodique ascendant
- mineur harmonique.

les mineurs mélodiques servent pour les mélodies. Mais pour imiter le mode majeur, il est nécessaire d'employer le mineur harmonique pour la construction des accords, le mineur harmonique ne peut être utilisé pour les mélodies en musique dites tonale car cela sonne oriental, d'où l'emploi des mineurs mélodiques pour les mélodies et le mineur harmonique pour les accords...

Le concept de MAJEUR harmonique me parait douteux, même si vous pouvez trouver un article en anglais sur wikipédia: https://en.wikipedia.org/wiki/Harmonic_major_scale

...douteux car il met en parallèle les concepts de mineur harmonique et de Majeur harmonique, qui n'ont absolument pas la même fonction.

Peut être que les adeptes du style jazz utilisent ce langage, mais je ne peut le faire apparaitre ici sur un site expliquant principalement la musique tonale, l'harmonie jazz est riche et variée mais utilise souvent un autre lexique qui peut être ambigu pour un musicien classique.

Notez que je n'ai rien contre le jazz, vu que je n'y connais absolument rien...

cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Hervé M a écrit le 24-01-2018 :

Quelle est la "meilleure" méthode ludique pour apprendre ses gammes ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 10-02-2018 :

Bonjour

je n'ai pas encore trouver de solution pour mes étudiants ;-)

cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Jean-Claude a écrit le 20-12-2017 :

Bonjour,
une question me tracasse sur l'armure...Est-ce bien ça, si j'ai bien compris:


Pour les dièses, le dernier dièse de l'armure correspond à la note sensible, située juste un demi-ton en dessous de la tonique qui donne la tonalité du mode majeur. ...
Pour les bémols, l'avant dernier bémol à la clef correspond à la tonique du mode majeur.
Non ?


6 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 11-01-2018 :

Bonjour

Non, pas du tout:

La note sensible a pour définition:

La note sensible est la note distante d'une septième majeure de la tonique.

Exemple avec 5 bémols:

on prends l'avant dernier SIb MIb LAb REb SOLb et l'on obtient le nom de la gamme majeure: Gamme de Ré bémol majeure
La sensible quant à elle est la note DO (septième majeure à partir de la tonique.)



Mehdi a répondu le 29-01-2018 :

Je ne comprends pas votre réponse : je suis d'accord avec Jean-Claude!

"Pour les dièses, le dernier dièse de l'armure correspond à la note sensible, située juste un demi-ton en dessous de la tonique qui donne la tonalité du mode majeur. ..."

Oui, avec un dièse à la clé (fa), la tonique est 1/2 ton au dessus pour la mode majeur (sol M) et fa# est bien la sensible.

"Pour les bémols, l'avant dernier bémol à la clef correspond à la tonique du mode majeur."
Dans votre exemple, on est bien en Ré bémol Majeur, ce qui correspond à ce que Jean-Claude écrit!


apprendrelesolfege.com a répondu le 06-02-2018 :


Par ce que cela ne fonctionne pas avez 1 seul bémol à la clef, même en admettant que l'on prenne l'avant dernier en "faisant le tour" (sib mib lab réb solb dob fab), cela ne marche pas...


Jean-Claude a répondu le 04-03-2018 :

Mon fils m'a re-expliqué. D'après lui:
L'armure correspond à l'ensemble des altérations (dièses ou bémols) que vous pouvez observer au tout début du morceau, juste après la clef (ou clé). Ce sont ces dernières qui vont vous permettre de déterminer la tonalité de votre morceau.
Bref ce que vous dites...
Mais que ce passe t-il si il n'y a qu'un dièse ou bémol ?
Il m'a aussi expliqué:
Quand il n'y a qu'un dièse à la clé, la tonalité sera «Sol Majeur» ou «Sol Ionien». Pour trouver la tonalité majeure, il suffit de monter d'un demi-ton le dernier dièse: Fa# + 1/2 ton = Sol.
Mais... Il m'a aussi expliqué que la gamme peut-être homonyme:
Deux gammes qui ont la même tonique sont dites homonymes. Par exemple, les gammes de Do Majeur et Do mineur sont des gammes homonymes. A l'armure, la gamme homonyme mineure aura toujours 3 altérations descendantes de plus. Une altération descendante correspond à + 1 b et/ou - 1 #.
Etes-vous d'accord avec son/ses raisonnement ?


apprendrelesolfege.com a répondu le 04-03-2018 :

Bonjour Jean-Claude,

Oui votre fils a raison sur toute la ligne, c'est un AS en solfège !

1# -> Fa# + 1/2 ton = SOL MAJEUR
1b -> FA MAJEUR (faut l'apprendre par cœur celle-la...

Je viens de rajouter l'article Tonalités homonymes
Bonne continuation


Jean-Claude a répondu le 14-03-2018 :

Merci beaucoup !


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Lezahari jamila a écrit le 28-11-2017 :

Bonjour prof je n'arrive pas pour apprendre les grammes est ce qu'il ya une methode facile c'est ma quatrième année de solfège et merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 29-11-2017 :


Bonjour

un peu de lecture:

Les gammes
Gammes relatives mineures
Gammes relatives majeures
Nombre d'altérations et noms des gammes
Connaitre la tonalité d'une partition

courage


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Maxime a écrit le 06-11-2017 :

Bonsoir,

Cela fait 2 jours que je bloque sur la notion d'échelle musicale. J'ai pu lire sur divers sites que l'échelle musicale engendre les modes, qui engendrent les gammes. J'ai bien compris que les modes représentent la structure, l'ossature en terme d'intervalles (répartition des tons et demi-tons) et que les gammes ne sont que la matérialisation par des notes de ces intervalles (modes), mais l'échelle musicale, késako ?

On dit qu'elle est représentée par un cercle car il n'y a pas de tonique ou de hiérarchie des notes (ça c'est le boulot des modes et des gammes) OK, mais comment on lit ce graphique joint dans mon message par exemple ? Je n'y comprends rien, à quoi ça sert ? Pouvez vous m'éclairer ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 13-11-2017 :

Bonjour.

Je ne connais pas les diagrammes que vous venez d'envoyer, et sortis de leur contexte, c'est difficile de vous répondre...Il faut m'en dire plus, ou préciser votre question, ou bien remettre les diagrammes dans leur contexte.
cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Julien a écrit le 28-09-2017 :

Bonjour!

Merci pour votre travail qui m'est très utile. Existe-t-il des modes en dehors de Do ionien et ceux qui le suivent (C D E F G A B) sans altérations?
Existe-t-il par exemple (et est-ce utilisé) un Réb ionien, Eb dorien etc. Et est-il possible de moduler entre des modes?

Sachant que les modes sont au final des gammes... Bref pas facile tout ça!

Merci à vous :)


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 29-09-2017 :

Bonjour

Le mode de Do peut être transposé bien entendu, le mode de DO est notre mode majeur actuel!
Mode de DO (lydien, ionien) transposé

Les modes ne sont pas des gammes, mais des échelles sonores, une façon de disposer les sons.

Il y a également des modes sans notes altérées, par exemple le mode pentatonique majeur:
Mode pentatonique majeur

Presque tous les modes peuvent être transposés, par contre il existe des modes à transposition limitée

courage!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
OLIVIER a écrit le 05-09-2017 :

Merci pour cette théorie adéquate. Mon inquiétude est la suivante : comment trouver rapidement la gamme d'un chanteur lors d'une prestation ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 14-09-2017 :

Bonjour
Avoir une très bonne oreille musicale et savoir reconnaitre les noms des notes rien qu'en les écoutant, c'est le principe des dictées musicales:
Oreille absolue, test et jeu
Exercice de reconnaissance d'intervalles
dictées de notes et intonation
Dictées de notes à trous


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Pages des commentaires suivants : 123Affichez les tous

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated