Les tons voisins

Que sont les tons voisins ?


Il faut dans un premier temps être à l'aise avec les notions de tonalité et de gamme.

- Une gamme est une succession de notes de musique. Exemple avec la gamme de DO majeur : DO RÉ MI FA SOL LA SI DO
- La tonalité ou ton d'une œuvre musicale est le nom de la gamme principalement utilisée dans l'œuvre musicale, il en découle également le respect des règles de composition de la musique tonale, mais ça c'est une autre histoire. Pour la musique actuelle et la musique de variétés, lâchez-vous, il n'y a pas vraiment de règle, mais les tons voisins sont quand même bien utiles pour composer de la musique, même avec un gros son de guitare bien saturé.

Dans la plupart des styles musicaux, si l'on prend comme base la tonalité de DO majeur, alors on utilisera principalement la gamme de DO majeur, mais il peut être sympathique de changer de tonalité au cours du morceau, et les tons voisins seront vos amis !

Pour faire simple les tons voisins sont des gammes voisines.

Par exemple pour la tonalité de DO majeur on dit qu'il y a 5 tons voisins. Ce sont des tons (ou tonalités) assez proches de la tonalité de DO majeur.

Les tons voisins constituent un groupement de tonalités qui sont assez proches les unes des autres, d'ailleurs dans le cycle des quintes elles sont côte à côte.

Les tons voisins. Oui mais pourquoi ?


C'est assez simple de comprendre pourquoi on utilise des tons voisins : Si une œuvre musicale reste pendant cinq minutes dans la même tonalité (DO majeur par exemple) cela est un peu ennuyeux pour l'oreille, donc par moment on va utiliser des tons voisins pour rendre la musique moins monotone. Et les tons voisins ont assez de similitudes entre eux pour pouvoir les utiliser dans une même partition.

Comment trouver les tons voisins ?

Il y a plusieurs méthodes pour trouver les tons voisins :

- La méthode traditionnellement enseignée dans les écoles de musique et dans les conservatoires qui repose sur l'intervalle de tierce mineure.
- La méthode très visuelle avec le cycle des quintes.
- La méthode intuitive avec les degrés de la gamme.

Trouver les tons voisins (méthode traditionnelle)

C'est la méthode traditionnellement enseignée dans les écoles de musique et dans les conservatoires, qui est très intellectualisée et repose sur des règles et des notions abstraites mais qui est très efficace et avec laquelle vous n'aurez besoin que d'un seule chose, votre cerveau.
Pour cette façon de faire, il faut être très à l'aise avec les notions de gamme, gammes relatives mineures et de gammes mineures et savoir trouver le nom d'une gamme en fonction du nombre d'altérations.

Pour déterminer les tons voisins d'une gamme, nous allons prendre un exemple concret : Trouver les tons voisins de la gamme de SI bémol majeur :

Voici comment trouver les cinq tons voisins de SI bémol majeur.

Étape 1 : On trouve le nombre d'altérations de SI bémol majeur : en SI bémol majeur il y a 2 bémols.

tons voisins de SI bémol majeur étape 1

Étape 2 : on trouve les 2 tons voisins majeurs : on soustrait et ajoute une altération (-1♭ et +1♭ ou bien -1 quinte juste et +1 quinte juste) : Ce qui nous donne FA majeur et MI bémol majeur

tons voisins de SI bémol majeur étape 2

Étape 3 : on trouve les gammes relatives mineures associées aux gammes majeures : ce qui nous donne RÉ mineur, SOL mineur et DO mineur.

tons voisins de SI bémol majeur étape 3

Les tons voisins de SI bémol majeur sont donc : FA majeur, MI bémol majeur, RÉ mineur, SOL mineur et DO mineur.

autre exemple avec RÉ majeur :

tons voisins de RÉ majeur

Les tons voisins de RÉ majeur sont : SOL majeur, LA majeur, MI mineur, SI mineur, et FA dièse mineur.

autre exemple avec DO majeur :

tons voisins de DO majeur

Les tons voisins de DO majeur sont : FA majeur, SOL majeur, RÉ mineur, LA mineur et MI mineur.

Trouver les tons voisins (avec le cycle des quintes)

C'est la méthode la plus visuelle pour trouver les tons voisins, mais il faut avoir à disposition et devant les yeux le fameux cercle du cycle des quintes. Avec cette méthode pas besoin de cerveau ni de réfléchir quelle tonalité se trouve une tierce mineure plus grave .

Voici comment retrouver graphiquement la liste de tous les tons voisins, pour cela nous allons nous servir du cycle des quintes et de sa représentation schématique :

cercle du cycle des quintes

C'est joli n'est-ce pas ? je viens tout juste de refaire un nouveau cercle du cycle des quintes, tout beau tout neuf, car celui que j'avais fait il y a 6 ans déjà était bien moche . N'hésitez pas à lire l’article au sujet du Cycle des quintes, vous y trouverez ce joli cycle des quintes en téléchargement et à imprimer, ne suis-je pas trop cool ? (flattez-moi, j'adore ça !).

tons voisins de DO majeur avec le cercle du cycle des quintes

Trouver les tons voisins de DO majeur avec le cycle des quintes :

Si l'on prend DO MAJEUR alors on trouve tous les tons voisins très facilement avec ce schéma : FA Majeur , SOL Majeur, RÉ mineur, LA mineur et MI mineur. Les tons voisins sont les 5 plus proches voisins dans le cercle du cycle des quintes, un jeu d'enfant !

tons voisins de SI mineur avec le cercle du cycle des quintes

Trouver les tons voisins de SI mineur avec le cycle des quintes

Et si l'on veut trouver les tons voisins de SI mineur, l'on trouve facilement ceci : MI mineur , FA dièse mineur, SOL Majeur, RÉ Majeur, et LA Majeur. Il suffit simplement de trouver SI mineur dans le cercle et de regarder quels sont les 5 voisins les plus proches...Quelle invention merveilleuse, ce cycle de quintes !

Trouver les tons voisins (avec les degrés de la gamme)


C'est certainement la méthode la plus intuitive, mais il faut être à l'aise avec les tonalités et les degrés de la gamme.

En effet, les degrés I IV V II III et VI de la gamme majeure correspondent à un ton voisin :

Degrés I IV et V : tons voisins majeurs
Degrés II III et VI : tons voisins mineurs

Exemple avec la gamme de DO majeur :

I - DO : tonalité principale
II - RÉ : ton voisin mineur
III - MI : ton voisin mineur
IV - FA : ton voisin majeur
V - SOL : ton voisin majeur
VI - LA : ton voisin mineur

Avec cette méthode très simple voici les tons voisins des principales tonalités majeures :

Tons voisins de DO majeur : FA majeur, SOL majeur, RÉ mineur, LA mineur, MI mineur

Tons voisins de DO majeur

Tons voisins de SOL majeur : DO majeur, RÉ majeur, LA mineur, MI mineur, SI mineur

Tons voisins de SOL majeur

Tons voisins de RÉ majeur : SOL majeur, LA majeur, MI mineur, SI mineur, FA dièse mineur

Tons voisins de RÉ majeur

Liste complète des tons voisins


En exclusivité et rien que pour vous, voici la liste complète des tons voisins ! Je sens que cette liste va servir de feuille de pompe...

A partir d'une gamme majeure :

Tons voisins de DO majeur : FA majeur, SOL majeur, RÉ mineur, LA mineur, MI mineur
Tons voisins de SOL majeur : DO majeur, RÉ majeur, LA mineur, MI mineur, SI mineur
Tons voisins de RÉ majeur : SOL majeur, LA majeur, MI mineur, SI mineur, FA dièse mineur
Tons voisins de LA majeur : RÉ majeur, MI majeur, SI mineur, FA dièse mineur, DO dièse mineur
Tons voisins de MI majeur : LA majeur, SI majeur, FA dièse mineur, DO dièse mineur, SOL dièse mineur
Tons voisins de DO bémol majeur : SOL bémol majeur, FA bémol majeur, MI bémol mineur, LA bémol mineur, RÉ bémol mineur
Tons voisins de SI majeur : MI majeur, FA dièse majeur, DO dièse mineur, SOL dièse mineur, RÉ dièse mineur
Tons voisins de SOL bémol majeur : RÉ bémol majeur, DO bémol majeur, SI bémol mineur, MI bémol mineur, LA bémol mineur
Tons voisins de FA dièse majeur : DO dièse majeur, SI majeur, LA dièse mineur, RÉ dièse mineur, SOL dièse mineur
Tons voisins de RÉ bémol majeur : LA bémol majeur, SOL bémol majeur, FA mineur, SI bémol mineur, MI bémol mineur
Tons voisins de DO dièse majeur : SOL dièse majeur, FA dièse majeur, MI dièse mineur, LA dièse mineur, RÉ dièse mineur
Tons voisins de LA bémol majeur : MI bémol majeur, RÉ bémol majeur, DO mineur, FA mineur, SI bémol mineur
Tons voisins de MI bémol majeur : SI bémol majeur, LA bémol majeur, SOL mineur, DO mineur, FA mineur
Tons voisins de SI bémol majeur : FA majeur, MI bémol majeur, RÉ mineur, SOL mineur, DO mineur
Tons voisins de FA majeur : DO majeur, SI bémol majeur, SOL mineur, RÉ mineur, LA mineur

A partir d'une gamme mineure :

Tons voisins de LA mineur : RÉ mineur, MI mineur, FA majeur, DO majeur, SOL majeur
Tons voisins de MI mineur : LA mineur, SI mineur, DO majeur, SOL majeur, RÉ majeur
Tons voisins de SI mineur : MI mineur, FA dièse mineur, SOL majeur, RÉ majeur, LA majeur
Tons voisins de FA dièse mineur : SI mineur, DO dièse mineur, RÉ majeur, LA majeur, MI majeur
Tons voisins de DO dièse mineur : FA dièse mineur, SOL dièse mineur, LA majeur, MI majeur, SI majeur
Tons voisins de SOL dièse mineur : DO dièse mineur, RÉ dièse mineur, MI majeur, SI majeur, FA dièse majeur
Tons voisins de LA bémol mineur : MI bémol mineur, RÉ bémol mineur, SOL bémol majeur, DO bémol majeur, FA bémol majeur
Tons voisins de RÉ dièse mineur : SOL dièse mineur, LA dièse mineur, DO dièse majeur, FA dièse majeur, SI majeur
Tons voisins de MI bémol mineur : LA bémol mineur, SI bémol mineur, RÉ bémol majeur, SOL bémol majeur, DO bémol majeur
Tons voisins de LA dièse mineur : RÉ dièse mineur, MI dièse mineur, FA dièse majeur, DO dièse majeur, SOL dièse majeur
Tons voisins de SI bémol mineur : MI bémol mineur, FA mineur, LA bémol majeur, RÉ bémol majeur, SOL bémol majeur
Tons voisins de FA mineur : SI bémol mineur, DO mineur, MI bémol majeur, LA bémol majeur, RÉ bémol majeur
Tons voisins de DO mineur : FA mineur, SOL mineur, SI bémol majeur, MI bémol majeur, LA bémol majeur
Tons voisins de SOL mineur : DO mineur, RÉ mineur, FA majeur, SI bémol majeur, MI bémol majeur
Tons voisins de RÉ mineur : SOL mineur, LA mineur, DO majeur, FA majeur, SI bémol majeur

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices et jeux de solfège

Vos commentaires
Tristan a écrit le 22-05-2019 :

Bonjour, je travaille sur une œuvre ancienne qui alterne entre le ré mineur (avec le sib à la clé) et le sol majeur ( fa# a la clé) cette œuvre géniale fait sonner la tonalité ré mineur comme un sol mineur, sans en être complètement. Ma question est : qu'est ce qui fait que les anciens utilisent souvent l'alternance entre ces 2 tonalité sachant qu'elle s ne demandent chacune qu'une seule altération a la clé ce qui semble être le b-a ba d'une simple logique harmonique. Merci.


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 26-05-2019 :

Bonjour,

Ce sont les Les tons voisins.
Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Dédé a écrit le 06-11-2018 :

Bonjour
Je pense avoir trouvé le méthode des degrés pour trouver les tons voisins d'une gamme relative mineure qui sont
Im, IIIM, IVm, Vm, VIM et VIIM.
La méthode des degrés s'applique t'elle avec les gammes mineure harmoniques, mélodiques ascendantes et descendan-
tes ?
Merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 07-11-2018 :

Bonjour

Je vous conseille la lecture de l'article Les gammes mineures et Gammes relatives mineures.

En quelque sorte oui....

Pour être clair, une gamme majeure possède une gamme relative mineure mais il y a plusieurs versions de la gamme mineure (naturelle, harmonique, mélodique ascendante/descendante), plusieurs versions pour plusieurs utilisations.

exemple:

La gamme de Do majeure est associée à la gamme relative mineur La mineur pour laquelle il y a les gammes LA mineur naturelle, LA mineur harmonique, LA mineur mélodique ascendante et LA mineur descendante, mais cela reste des gammes de LA mineur...

cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Dédé a écrit le 21-09-2018 :

Si j'ais bien compris on peut utiliser les notes d'une tonalité voisine a celle de la partition. Aussi ma partition est écrite en Do#M et ses tons voisins sont Sol#M,Fa#M,Mi#m,La#m,Ré#m. Aussi Sol#M peut-on remplacer Sol#M par sa tonalité enharmonique LabM ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 22-09-2018 :

Bonjour

Pourquoi écrire en Do# Majeur
Do# Majeur
plutôt qu'en Réb Majeur?
Gamme de Réb Majeur

C'est un peu tordu non?

Sinon pour votre question, oui vous pouvez utiliser la gamme enharmonique de Lab Majeur


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Leila Parkiyer a écrit le 21-05-2018 :

Bonjour,
C'étais juste un question pour la première methode quand on descend d'une tierce comment on peut savoir si la gamme peut etre en Maj ou Min.

Cordialement,
Leila


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 21-05-2018 :

Bonjour,

La règle:

- Lorsque que l'on DESCEND d'une tierce mineure la tonalité majeure, on obtient la gamme relative mineure.


- Lorsque que l'on MONTE d'une tierce mineure la tonalité mineure, on obtient la gamme relative majeure.

Courage !

P.S.: ne pas oublier qu'une tierce mineure comporte 1,5 ton


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Léo Nord a écrit le 28-12-2017 :

merci beaucoup ça m'a bien aidée!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Oriane a écrit le 08-12-2017 :

Bonjour, je ne comprends pas comment on fait pour trouver les tons homonymes pourriez vous m'aidée?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 08-12-2017 :

Bonjour

Tout est expliqué sur cet article : Tonalités homonymes


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Mard a écrit le 31-07-2017 :

Bonjour,
J'aimerais savoir s'il n'y a pas une méthode pour trouver les tons voisins de la gamme Mineur en utilisant les degrés de gammes
Comme pour la gamme majeur


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 04-08-2017 :

Bonjour. Je ne crois pas qu'il existe une telle méthode. Cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
serges a écrit le 04-07-2017 :

bonjour!

juste un petit éclairci:si je suis par exemple en DO et que je veux utiliser un ton voisin comme le FA, est-ce seulement l'accord de FAM et REm que je dois utiliser ou bien tout autre accord de ses 2 gammes


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 06-07-2017 :

Bonjour

Je crois comprendre que vous voulez écrire de la musique et faire des modulations ou des emprunts, correct?

Dans quel style de musique? Pour la musique de variété, faites ce que vous voulez...Pour la musique modale, les modulations sont très rares, par contre pour la musique Tonale, on utilise effectivement les tons voisins pour moduler et pour les emprunts de tonalité, et comme toujours, on privilégie les degrés I, IV et V.

N'hésitez pas à lire la rubrique Apprendre à composer de la musique et l'article Emprunts et modulations, ainsi que Connaitre la tonalité d'une partition

cordialement


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Mailine a écrit le 23-05-2017 :

Bonjour, j'aimerais savoir que pour trouver la sensible après avoir trouvé la relative mineur nous devons faire -1 car c'est comme +7 mais mon prof de solfège me dit que dans les sensible il peux avoir (je raconte peux être n'importe quoi car j'ai du mal a comprendre) des bécarre , b et # , donc je vous demande quand faut-il mettre cela ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 24-05-2017 :

Bonjour

OUCH...j'ai eu du mal à comprendre ton commentaire, pas très clair tout ça...

pour te répondre:

- Le degré VII est nommé sous-tonique seulement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième mineure.
- Le degré VII est nommé sensible ou note sensible seulement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième majeure.

autrement dit, dans une gamme I II II IV V VI VII I, il y a un intervalle d'un demi-ton entre VII et I, alors le degré VII est une sensible, sinon c'est une sous-tonique.

Dans la gamme de DO, il y a un demi-ton entre SI et DO donc SI est une sensibe

Dans la gamme de La mineure harmonique, il y a 1/2 ton entre SOL# et LA, SOL# est une note sensible

Dans la gamme de La mineure naturel, il y a 1 ton entre SOL et LA, SOL# est une sous-tonique

Je suis en train de rédiger un article complet sur la sensible: La sensible



Répondre à ce(s) commentaires(s)
Jeremy a écrit le 15-12-2016 :

Je trouve qu'il y a une methode plus rapide pour déterminer les tons voisins (enfin pour un debutant comme moi...) :

Si je prends ma gamme de LA MAJEUR, j'ai LA SI DO# RE MI FA# SOL#.
Chaque note de la gamme est la tonique d'un ton voisin.

Donc :

La Majeur (notre gamme majeure)
Si mineur
Do# mineur
Ré majeur
Mi majeur
Fa# mineur

En sachant que I IV et V c'est toujours majeur (pour une gamme majeure)...


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 17-12-2016 :

Merci Jeremy, je vais compléter l'article!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
sirieix a écrit le 24-05-2016 :

Bonjour,juste pour indication, il manque les notes modulantes dans vos schéma, car la gamme mineure utilisée est la gamme mineure harmonique et non naturelle. C'est pour améliorer votre présentation car je suis dans une école de musique!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Corinne a écrit le 27-01-2016 :

Bonjour, Je ne comprends pas la méthode pour déterminer les tons voisins du SIb. En utilisant la méthode -1 quinte je tombe sur le MI (SI LA SOl FA MI)et + 1 quinte je tombe sur le FA(SI DO RE MI FA). J'ai un peu de mal à comprendre avec la méthode "quinte".


2 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 27-01-2016 :

Bonjour Corinne,

votre quinte SIb-MI n'est pas une quinte juste descendante, mais une quinte diminuée descendante, c'est pour cela!

explications :

SIb + quinte = FA
SIb - quinte = Mib

Si vous regardez SIb sur le diagramme du cycle des quintes, à gauche il y a FA et à droite il y a MIb

est-ce plus clair à présent?


Corinne a répondu le 27-01-2016 :

Merci pour votre réponse. En effet je n'ai respecté la règle des 3 tons + 1/2 ton pour tomber sur une quinte juste. C'est bien un MIb.
C'est plus clair !!!!


Répondre à ce(s) commentaires(s)
jesuisl'incomprehension a écrit le 11-12-2015 :

J'ai passé un examen et je n'ai pas su répondre totalement à cette question:"Faire le tableau des tons voisins en indiquant les notes sensibles". Mais quelles sont les notes sensibles de la gamme de sib M ??????????? Aidez moi !!!!! je suis désespérée !


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 11-12-2015 :

La note sensible est le degré VII du mode majeur ou de la gamme mineure harmonique, autrement dit, la sensible est située à une distance d'une septième majeure par rapport au premier degré, autrement dit la sensible doit être située à 1/2 ton plus bas que la tonique.

exemples:

Note sensible de Do MAJEUR : SI
Note sensible de Do mineur : SI
Note sensible de Sib MAJEUR : LA
Note sensible de Sib mineur : LA
Note sensible de RE MAJEUR : DO#
etc...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
mareva a écrit le 17-12-2014 :

mais mon prof de solfege m'a dit qu'avec les tons voisins ça faisait toujours une quinte et pour les tons voisins de sib maj la relative min de mib maj c do min or de sol min a do min il y a une quarte ????


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 19-12-2014 :

mareva, une quarte ascendante est l'équivalent (à une octave près) d'une quinte descendante (et inversement), exemple:

DO + 1 quarte = FA
DO - 1 quinte = FA


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Léonie Dobrin a écrit le 14-10-2014 :

Bonjour, j'aimerai savoir comment on appelle les tons voisins? :s


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 19-10-2014 :


Léonie, la réponse à ta question est dans ta question...les tons voisins s'appellent des tons voisins...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
pierre a écrit le 02-07-2014 :

Bonsoir, j'ai parcourue le site ainsi que les commentaires, mais je ne comprend pas à quoi correspond le "(2b)". Je veux dire, je ne comprend pas la phrase: un Ré majeur à (2b). Serait le nombre de d'altérations possibles, dièse ou bémol.
Éclairez moi s'il vous plaît !


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 04-07-2014 :


Pierre, j'espère n'avoir jamais écris "un Ré majeur à (2b)" car en Ré Majeur il y a 2#

Sinon effectivement:

b = bémol
# = dièse

Lire l'article sur les altérations...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
lol attitude a écrit le 11-06-2014 :

dans votre graphique sur les tons voisins de DO M vous dites que c'est + 1 bémol et +1 dièse???? mais c'est super bizarre!!!!!!!!!!!!!!


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 11-06-2014 :


Oui, c'est comme en math, bémol c'est - et dièse c'est +


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Laludofan a écrit le 11-05-2014 :

Aaaah c'etait donc ca... Je me demandais pourquoi il y en avait autant ;-) mais pourquoi vous ecrivez majeur avec un e à la fin ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 11-05-2014 :

mais pourquoi vous écrivez majeur avec un e à la fin ?

Car j'ai des lacunes en orthographe...je corrige...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Noussa a écrit le 04-05-2014 :

Dans le Sib M,au début, il faut trouver les 2 tons voisins M. Mais comment sait-on s'il faut faire "-1b et +1b" ou bien "-1 quinte juste et +1 quinte juste" ?


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 04-05-2014 :

Noussa, c'est pareil...:

Sib(2b) + 1b = Mib(3b)
Sib - quinte juste = Mib

Sib(2b) - 1b = Fa(1b)
Sib + quinte juste = Fa


Répondre à ce(s) commentaires(s)
KAHRAMAN a écrit le 19-03-2014 :

bonjour! pouvais vous me donner une méthode simple, vite et efficace pour trouver les Tons Voisins car je vais passer un examin très important!


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 19-03-2014 :


KAHRAMAN, tout est expliqué ici, il suffit de lire et d'apprendre, et de poser des questions si ce n'est pas clair pour vous...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Romuald a écrit le 13-03-2014 :

Bonjour. Je ne suis pas convaincu d'avoir bien compris. Les tons voisins consistent-ils à modifier le mode selon le caractère (majeur ou mineur) de la note originale, puis prendre les degrés II, III, IV, V et VI de la gamme?


3 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 13-03-2014 :

Romuald, Les tons voisins sont des gammes (tons, tonalités) voisines dans le sens où les voisins et voisines se ressemblent, pas tout à fait identiques mais assez proches.

Les tons voisins constituent un groupement de tonalités qui sont assez proches les unes des autres, d'ailleurs dans le cycle des quintes elle sont proches.

Et comme les tons voisins sont des tonalités voisines alors on les utilisent pour les emprunts et modulations


Romuald a répondu le 13-03-2014 :

Désolé de vous déranger de nouveau, mais je ne comprends toujours pas comment les trouver.

Prenons Ré majeur, par exemple. En ajoutant un dièse, on obtient Sol majeur. Un dièse vaut-il 5 tons?

PS, je n'ai pas d'argent présentement, mais j'aimerais faire une donation à votre site éventuellement car il m'a énormément aidé. Y-a-til moyen de faire ceci?


apprendrelesolfege.com a répondu le 17-03-2014 :


Romuald:

Un dièse ne vaut rien, il augmente le son d'un demi-ton

Prenons Ré majeur: il y a 2 dièses

Pour trouver les tons voisins majeurs on ajoute 1# et soustrait 1#:

Ré Majeur (2#) + 1# = 3# donc La Majeur
Ré Majeur (2#) - 1# = 1# donc Sol Majeur

Les tons voisins majeurs de Ré Majeur sont donc La Majeur et Sol Majeur

Après quoi il faut trouver les gammes relatives mineures

Ré Majeur -> Si mineur
La Majeur -> Fa# mineur
Sol Majeur -> Mi mineur

Les tons voisins de Ré majeur sont donc : SOL majeur, LA majeur, MI mineur, SI mineur, FA# mineur

Voili voilou...


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Mia a écrit le 14-02-2014 :

Bonjour,mon tableau des tons voisins est différent le voici:
SI b Majeure:

tonalités Tonalités tonalités
voisines de l armure voisines
de la piece

armures SIb,mib Sib,mib Sib,Mi bécar
la b
tonalités Mib M SibM Fa M
Majeures

tonalités Do m Sol m Ré m
mineures

altération
accidentelle Si becar Fa diese Do diese



1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 18-02-2014 :


Mia, votre tableau des tons voisins est juste (je le récris ci-dessous.

c'est bien ce que je dis dans cet article:

Tons voisins de SIb majeur : FA majeur, MIb majeur, RE mineur, SOL mineur, DO mineur

Bonjour,mon tableau des tons voisins est différent le voici:SI b Majeure:
tonalités voisines Tonalités de l'armure de la pièce tonalités voisines
armures Sib, mib, lab Sib, mib Sib, Mi bécarre
tonalités Majeures Mib M Sib M Fa M
tonalités mineures Do m Sol m Ré m
altération accidentelle Si bécarre Fa dièse Do dièse

Répondre à ce(s) commentaires(s)
pascal a écrit le 12-02-2014 :

Bonjour

Pourquoi dit-on TONS VOISINS il faudrait mieux dire GAMMES VOISINES???

Pascal


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 12-02-2014 :


Pascal:

Tout le monde dit tons voisins, "tons" est synonyme de "tonalité" et de "gamme". Les ethimologistes pourront t'en dire d'avantage, mais on te comprendra très bien si tu dis gammes voisines bien qu'il est d'usage de dire tons voisins


Répondre à ce(s) commentaires(s)
Nanatruc a écrit le 09-02-2014 :

Qu'est-ce qu'un ton homonyme?


4 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 09-02-2014 :


Nanatruc: aucune idée...tu te trompe certainement de mot pour "homonyme". D'où sort tu cela?


Nanatruc a répondu le 11-02-2014 :

Je crois que ton homonyme c'est:
Do majeur: Do mineur
La majeur: La mineur
ect.


apprendrelesolfege.com a répondu le 12-02-2014 :

Nanatruc: je ne connais pas le terme "ton homonyme" en solfège, mais d'un point de vue sémantique, cela voudrait dire "deux ton (tonalité/gammes) de même nom


apprendrelesolfege.com a répondu le 06-03-2018 :

Je viens de rajouter l'article suivant: Tonalités homonymes


Répondre à ce(s) commentaires(s)
clairette a écrit le 11-12-2013 :

je connais une technique beaucoup plus simple pour les tons voisin :


la m -4 re m - -5 sol
/-3 /-3 /-3
fa m si m mi m


voila j espère que sa vous aura aidez


Répondre à ce(s) commentaires(s)
rachid a écrit le 23-11-2013 :

les tons voisins se trouvent sur 1-4-5.

exemple: les tons voisins de do majeure est fa majeure et sol majeure.le do est le 1°, fa est le 2° et le sol 5° avec ces relatives mineures.

NB:entre le 1° et le 4° toujours quarte juste.
entre le 1° et le 5° toujours quinte juste.

bonne chance


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 25-11-2013 :


Rachid, merci pour ce commentaire, petite correction: on chiffre les degrés de la gamme en chiffre romain: il est d'usage de dire I, IV et V au lieu de 1, 4 et 5.

Effectivement, l'on peut trouver les tons voisins sur le IV et le Vème degré, allez, un autre exemple pour la route:

On veut trouver les tons voisin de Fa Majeur:
- Le degré IV est Sib
- Le degré V est Do
-> Les tons voisins de Fa majeur sont donc Sib Majeur et Do majeur, il ne reste plus qu'à trouver les relatives mineures.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
claire a écrit le 28-08-2013 :

Je ne comprend pas, les tons voisons c est +5 et +4


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 28-08-2013 :


Bonjour Claire, n'hésitez pas la prochaine fois à être plus clair...

Je pense comprendre que ce que vous voulez dire est ceci: Pour trouver les tons voisins on ajoute 4 (une quarte juste) et 5 (une quinte juste). Peut être l'avez-vous appris comme cela, ce qui revient au même:

1) votre méthode +4 et +5 (+ une quarte juste et + une quinte juste)

Les tons voisins de DO majeur sont :
Do majeur + une quarte juste = FA majeur
Do majeur + une quinte juste = SOL majeur

2) avec la méthode - une altération et + une altération

Do majeur - une altération => 1b => FA majeur
Do majeur + une altération => 1# => SOL majeur

3) avec le cycle des quintes (- une quinte juste et + une quinte juste)

Do majeur - une quinte juste = FA majeur
Do majeur - une quinte juste = SOL majeur

Les 3 méthodes fonctionnent très bien, mais quand vous dites +4 et +5 il vaut mieux dire + une quarte juste et + une quinte juste


Répondre à ce(s) commentaires(s)
badre a écrit le 12-06-2013 :

bonsoir , je pense qu'il y'a une erreur , la gamme de fa majeur ne contient qu'un seul bemol et non pas deux comme vous avez citez dans lexemple des tons voisins de si bemol majeur , merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 12-06-2013 :

Oui il y a bien un seul bémol en Fa majeur, petite erreur de frappe de ma part, merci de votre vigilance.


Répondre à ce(s) commentaires(s)
LEGER Etienne a écrit le 21-05-2013 :

Comment sais t-on quelle est sont les altérations accidentelles apres avoir chercher les tons voisins? Merci


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 23-05-2013 :

J'imagine que vous parlez des altérations accidentelles des gammes mineures? si tel est le cas, je vous invite chaleureusement à lire l'article suivant : Les gammes majeures et mineures


Répondre à ce(s) commentaires(s)
popo a écrit le 06-02-2013 :

Mais comment on fait pour ce qui sont en face ????


1 réponse(s) :
apprendrelesolfege.com a répondu le 06-02-2013 :

En face??? j'imagine que vous parlez des relatives mineures, c'est pourtant écrit, suffit de lire...et de lire cet article: Relation entre gammes majeures et gammes mineures


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Pages des commentaires suivants : 12Affichez les tous

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire):


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript should be activated