Les degrés de la gamme

A chaque note de musique d'une gamme majeure ou d'une gamme mineure est associé un degré. Les degrés de la gamme sont représentés par des chiffres romains (I - II - III - IV - V - VI - VII) pour les différencier des chiffrages d'accords qui eux sont représentés en chiffres arabes (5, 6, 6/4).

Ainsi la première note de la gamme aura le degré I, la deuxième le degré II, la troisième le degré III, etc...

Exemple avec la gamme de gamme de DO Majeur

Les degrés de la gamme de DO

Exemple avec la gamme de FA dièse mineur harmonique

degrés de la gamme de FA dièse mineur harmonique


Chaque degré de la gamme (majeure ou mineure) a également un nom, les voici :

I : La tonique
II : La sus-tonique
III : La médiante
IV : La sous-dominante
V : La dominante
VI : La sus-dominante
VII : La Sous-tonique ou la sensible (en fonction de la qualification de l'intervalle)

degré VII : Sous-tonique ou sensible ?

Attention, le nom du degré VII dépend de la qualification de l'intervalle que forment les notes du degré I et du degré VII

- Le degré VII est nommé sous-tonique uniquement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième mineure.
- Le degré VII est nommé sensible ou note sensible uniquement si l'intervalle entre le degré I et le degré VII est une septième majeure.


Le degré VII est nommé sensible dans les gammes suivantes :

- Les gammes majeures
- Les gammes mineures harmoniques
- Les gammes mineures mélodiques ascendantes


Le degré VII est nommé sous-tonique dans les gammes suivantes :


- Les gammes mineures naturelles
- Les gammes mineures mélodiques descendantes

Exemples :

Dans la gamme de SI bémol majeur, le degré VII (LA) est une sensible, car l'intervalle SI♭ / LA est une septième majeure :
note sensible de la gamme de SI bémol majeur

Dans la gamme de DO mineur naturelle, le degré VII (SI♭) est une sous-tonique, car l'intervalle DO / SI♭ est une septième mineure :
sous-tonique de la gamme de DO mineur naturelle

Degrés et chiffrages d'accords

Ne confondez pas les degrés de la gamme qui sont représentés par des chiffres romains et les les chiffrages d'accords qui sont représentés en chiffres arabes.

Prenons cet exemple :

Enchainement I IV V demi cadence


- Le chiffre romain I indique la tonique (le premier degré) de la gamme (ici DO Majeur).
- Le chiffre romain IV indique la sous-dominante (le quatrième degré de la gamme).
- Le chiffre romain V indique la dominante (le cinquième degré de la gamme).
- Les traits ____ indiquent que le degré est le même tout au long du trait.
- Le chiffre arabe 5 indique le chiffrage d'accord : état fondamental de l'accord parfait.
- Vous remarquerez également que l'arrêt sur le degré de la dominante (degré V) est une demi-cadence.

Retrouvez tout nos exercices de solfège sur la page Exercices de solfège en ligne
Exercices de solfège en ligne

Vos commentaires
alain jouandeau a écrit le 14-06-2020 :

Bonjour,
Qu'est-ce qu'une "Napolitaine" ?
A vous lire et merci.


1 réponse(s) :
https://www.apprendrelesolfege.com a répondu le 20-06-2020 :

Bonjour

Il s'agit certainement de la sixte napolitaine, je ferais un article à ce sujet.
Cordialement
Christophe


Répondre à ce(s) commentaires(s)

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera en attente de modération, validation NON automatique

Votre nom (obligatoire) :


Email ou site internet (facultatif) (nécessaire si vous souhaitez être prévenu d'une réponse):


Image/photo (facultatif) (JPG, JPEG, PNG ou GIF) (image de partition concernant le question par exemple):

Javascript doit être activé